Le Printemps du cinéma : les films à 3,50 euros pendant trois jours

La 16e édition est lancée ce dimanche. Jusqu'à mardi inclus, la séance est proposée à un tarif unique. L’an passé, l’opération avait séduit 2,6 millions de spectateurs.

(Le lancement ce dimanche du Printemps du cinéma, opération jusqu'à mardi inclus. © MaxPPP)

Le Printemps du cinéma s’ouvre ce dimanche. A l’initiative de la Fédération nationale des cinémas français (FNCF), les séances sont proposées à 3,50 euros. Il faut toutefois vous attendre à de possibles majorations pour les films en 3D et Imax, offrant les dernières technologies, dans certaines salles.

A LIRE AUSSI ►►►Cinéma : 2014, la 2ème meilleure année depuis 1967

Le délégué général de la FNCF, Marc-Olivier Sebbag avance trois raisons pour perpétuer la tradition du Printemps du cinéma. Les salles attirent et il faut remercier les spectateurs fidèles. La preuve, "le mois de février " dit-il a été "le meilleur depuis dix ans " pour la fréquentation. La deuxième raison concerne le coup de pouce au mois de mars habituellement moins bon pour le nombre d’entrées. La troisième motivation concerne la programmation. Pour Marc-Olivier Sebbag, "il y a toujours des films à voir "...

"Le Printemps du cinéma, chacun peut y trouver son bonheur" : Marc-Olivier Sebbag, délégué général de la FNCF
--'--
--'--

Pourquoi la date du 22 mars pour lancer l'opération Printemps du cinéma ? Le calendrier n'est pas dû au hasard. Il correspond à l'anniversaire voici 120 ans de la présentation du cinématographe Lumière à Paris, une première projection devant la Société d'encouragement pour l'industrie nationale. L'industriel Léon Gaumont est présent. Trois semaines plus tard, il lancera la première société de production au monde.