La rentrée littéraire, une exception française

Cette année, 589 nouveaux romans sortent, les femmes sont mises en avant.

France 3

Les femmes écrivaines sont chaque année un peu plus nombreuse. On prend l'habitude de les retrouver lors de la rentrée littéraire. C'est le cas de Delphine de Vigan qui vient de sortir son dernier livre. Son précédent roman avait séduit 200 000 lecteurs. Dans celui-ci, elle raconte l'histoire d'une auteure fragilisée par son succès qui tombe sous l'emprise d'une femme. Un thriller qui brouille les cartes du vrai et du faux et qui parle de femme et d'écriture.
Josyane Savigneau, journaliste au Monde explique que les femmes qui écrivent restent minoritaires, mais sont de plus en plus mises en avant, surtout cette année.

Les lectrices visées

Ce sont surtout les femmes qui lisent les romans. Ce qui explique peut-être que les éditeurs misent de plus en plus facilement sur les auteurs du même sexe.
Parmi ces auteures au féminin, certaines pourraient figurer en bonne position pour les prix littéraires de cet automne.

Le JT
Les autres sujets du JT
( CAPTURE ECRAN FRANCE 3)