La bière belge et la rumba cubaine inscrites au "patrimoine culturel immatériel" de l'Unesco

Le carnaval de Granville (Manche) a eu le droit au même honneur, mercredi.

Des bières belges photographiées à Bruges (Belgique), le 12 octobre 2016.
Des bières belges photographiées à Bruges (Belgique), le 12 octobre 2016. (FRED DE NOYELLE / GODONG / AFP)

La culture de la bière en Belgique et la rumba cubaine sont entrées, mercredi 30 novembre, au "patrimoine culturel immatériel" de l'humanité. La décision a été entérinée par le comité ad hoc de l'Unesco réuni à Addis-Abeba, en Ethiopie. Le carnaval de Granville (Manche) a, lui aussi, eu le droit à son inscription.

Le Comité de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l'humanité, qui siège depuis lundi et jusqu'au vendredi 2 décembre, examine les dossiers de 37 candidats à l'inscription sur sa liste "représentative" des différents types de patrimoine vivant (danse, musique, gastronomie, fêtes ou festivals...).

La rumba, "mélange festif de musiques et de danses"

Avec près de 1 500 types de bière différents, "la fabrication et l'appréciation" de cette boisson "font partie du patrimoine vivant de plusieurs communautés réparties dans l'ensemble de la Belgique", avait argumenté Bruxelles. "Cette culture joue un rôle dans leur vie quotidienne et lors des événements festifs", est-il souligné dans le communiqué de l'Unesco.

Cuba, de son côté, avait défendu l'inscription de la rumba, "mélange festif de musiques et de danses", "symbole d'une société marginalisée à Cuba". "La rumba à Cuba, avec ses chants, ses mouvements, ses gestes et sa musique, est une expression de résistance et d'estime de soi qui évoque également la grâce, la sensualité et la joie de rapprocher les individus", résume le communiqué de l'Unesco.

Granville à la fête

Le célèbre carnaval de Granville fait également son entrée au patrimoine immatériel de l'Unesco. Cité par France 3 Normandie, le président du conseil départemental de la Manche, Philippe Bas, s'est réjoui de ce succès pour cet "événement exceptionnel, coloré et plein d'humour qui, en plein hiver, réussit l'exploit de drainer chaque année plusieurs milliers de visiteurs dans les rues de la cité portuaire".

Le carnaval de Granville, dont la 143e édition aura lieu en février 2017, devient le quinzième élément français inscrit sur les listes de l'Unesco. La prochaine candidature défendue par la France sera le dossier des "savoir-faire liés au parfum en pays de Grasse".

Mais aussi...

La célébration du Nouvel An le 21 mars par 12 pays (Afghanistan, Azerbaïdjan, Inde, Iran, Iraq, Kazakhstan, Kirghizistan, Ouzbékistan, Pakistan, Tadjikistan, Turkménistan et Turquie), connue notamment sous le nom de "Nowruz" en Inde et Iran, s'ajoute à cette liste de nouveaux entrants.

Un événement festif (Mangal Shobhajatra) créé par des étudiants au Bangladesh, ainsi que les anciennes 24 périodes solaires chinoises, précieuses pour les agriculteurs, complètent la liste.