Cet article date de plus de huit ans.

L'art du marouflage selon le peintre Claude Roucard

Le peintre Claude Roucard partage sa vie entre sa maison de Pélissier, près de Cavagnac dans le Lot et  son atelier de la rue Erard dans le 12em arrondissement de Paris où il propose une exposition permanente de ses oeuvres. Ses créations, par marouflages, s'inspirent de la nature et des paysages de sa région natale, avec une préférence marquée pour les arbres, les citrouilles, et les tas de bois.
Article rédigé par
franceinfo Culture - franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'art du marouflage selon le peintre Claude Roucard
 (Culturebox)

Si Claude Roucard parle du marouflage avec passion et admiration, c'est qu'il doit beaucoup à cette technique qui lui permet de travailler en toute liberté sa matière de prédilection, le papier. Le marouflage consiste à coller le papier sur une toile, pour le rigidifier tout en gardant les nuances propres au travail sur feuilles. Une opération qui peut s'avérer périlleuse dans le cas d'encollage de grands formats et de reliefs particulièrement prononcés. On suppose que le marouflage existe depuis 3000 ans. Si la technique a beaucoup évolué avec l'invention de nouveaux types de colles, sa pratique est toujours considérée au Japon comme une discipline artistique d'une grande sophistication.

 Voir aussi Culturebox:
L'actualité de la peinture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.