Julien Labrousse : "On a juste conservé les murs" de l'Élysée Montmartre

Julien Labrousse qui a racheté l'Élysée Montmartre en 2014 avec Abel Nahmias, explique, le jour de la rouverture de la salle, qu'ils ont juste "conservé les murs sur la rue". La salle de concert avait été complètement ravagée par un incendie il y a cinq ans.

L\'Elysée Montmartre avait brûlé le 22 mars 2011
L'Elysée Montmartre avait brûlé le 22 mars 2011 (©NATHAN LAINE/IP3 / MAXPPP)

L'Élysée Montmartre rouvre ses portes, ce jeudi soir, cinq ans après avoir été complètement ravagée par un incendie. "On a juste conservé les murs sur la rue et on a dû raser la totalité de la salle et décaisser le sol", a expliqué sur franceinfo Julien Labrousse, producteur et architecte, qui a racheté la salle de concert, en 2014 avec Abel Nahmias. "L'ensemble du bâtiment était classé, mais le sinistre était tel que les Bâtiments de France ont dû déclasser l'intérieur de la salle."

A quoi ressemble l'Élysée Montmartre aujourd'hui ?

Julien Labrousse : Nous avons pris la période la plus glorieuse, de 1860, où à cette époque l'Élysée Montmartre c'est une structure métallique, assez décorative. C'est difficile de reconstruire une salle qui a une telle histoire. On va avoir une configuration assise comme il y avait par le passé.

Un passage entre le Trianon et l'Élysée Montmartre ?

Le Trianon est une extension de l'Élysée Montmartre au moment où le Moulin Rouge lui a fait concurrence. Donc, on va restituer la connexion historique entre les deux salles pour pouvoir faire des évènements sur les deux lieux, des festivals.

C'est M qui inaugure la nouvelle salle. Pourquoi lui ?

C'est vraiment un artiste de live. Il n'y en a pas tant que ça. C'est vraiment quelqu'un qui sur scène est incroyable, à cette notion de partage. Il a un truc particulier. Pour la suite, nous allons conserver cette image rock. La génération qui a connu l'Élysée attend de l'électro, du rock, quelque chose d'assez rentre-dedans. Cette salle sera principalement dédiée au live.

Julien Labrousse, le nouveau co-propriétaire de l'Elysée Montmartre, heureux de faire repartir l'aventure
--'--
--'--