Grande-Bretagne : les pionniers du loto du patrimoine

Jouer au loto pour sauver le patrimoine français ; ce sera possible en septembre prochain. L'opération s'inspire d'un système existant déjà en Grande-Bretagne.

Voir la vidéo
France 2

Le loto, c'est un générique que les Britanniques connaissent par coeur ; trois fois par semaine pour beaucoup. Ici, le loto est devenu un rituel. Et, si remplir une grille peut rapporter gros, cela peut aussi financer l'héritage national. En effet, depuis 25 ans, lorsque les Britanniques achètent un ticket de loto, 22 % sont reversés pour financer les arts, le patrimoine, le sport de haut niveau ou les oeuvres caritatives. Une manne considérable réinvestie dans tout le royaume. 8 milliards d'euros ont ainsi été collectés pour 42 000 projets.

Le Royal Albert Hall, rénové et agrandi grâce au loto

En plein coeur de Londres, l'équivalent du Louvre en France, le British Museum et sa majestueuse verrière doivent beaucoup au loto. Des fonds précieux qui ont permis d'ouvrir le hall au public et de rendre le musée plus attractif. Un peu plus loin, le Royal Albert Hall, une des salles de concert les plus prestigieuses d'Europe, a aussi été rénovée et agrandie pour un montant de 23 millions d'euros. Même si certains dénoncent un impôt déguisé qui permet à l'État de se désengager de la culture, il est plutôt bien accepté des joueurs britanniques depuis 25 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le gouvernement va créer un tirage spécial du Loto pour financer le patrimoine, a annoncé vendredi 17 novembre, la ministre de la Culture.
Le gouvernement va créer un tirage spécial du Loto pour financer le patrimoine, a annoncé vendredi 17 novembre, la ministre de la Culture. (MAXPPP)