Journées du patrimoine à l'Ecole de danse de l'Opéra : "nous avons la chance de travailler dans une oeuvre d'art"

Ce week-end, l'Ecole de danse de l'Opéra de Paris, à Nanterre, ouvre ses portes au public pour les Journées européennes du patrimoine. "Les gens pourront voir les enfants s'entraîner comme on le fait toute la semaine" a expliqué Elisabeth Platel, sa directrice, sur franceinfo.

Elisabeth Platel, directrice de l\'Ecole de danse de l\'Opéra de Paris (2009)
Elisabeth Platel, directrice de l'Ecole de danse de l'Opéra de Paris (2009) (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Pour la première fois depuis sa création, l'Ecole de danse de l'Opéra de Paris, à Nanterre, ouvre ses portes au public pour les Journées européennes du patrimoine ce week-end. Elisabeth Platel, la directrice a présenté son institution sur franceinfo ce vendredi.

"Je propose surtout de déambuler avec un guide, c'est-à-dire raconter l'histoire de l'Ecole de danse, en passant par des endroits de l'Ecole: le hall où se préparent les enfants, les studios de danse, il y a aura aussi des projections de films et la présence de quelques enfants sur la journée entière, avec un cours de danse. Donc les gens pourront voir les enfants s'entraîner comme on le fait toute la semaine", a expliqué Elisabeth Platel.

L'Ecole de danse de l'Opéra de Paris est une institution qui remonte à Louis XIV mais depuis 1987, elle est installée à Nanterre. "En 1713, Louis XIV a créé le Conservatoire de danse, donc ce patrimoine qu'il faut conserver mais en même temps, en le faisant entrer dans les siècles futurs. Donc, nous gardons cette tradition de notre enseignement et en même temps nous sommes totalement tournés vers les techniques modernes et vers l'avenir", a dit la directrice de l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris.

Qu'attendez-vous des Journées du patrimoine?

Elisabeth Platel : "Ce n'est pas une option de recrutement de futurs enfants. Je crois que nous avons assez d'émissions qui expliquent comment cela se passe. C'est plutôt montrer ce bâtiment qui est fait d'arabesques et de très jolies lignes. Chaque jour, quand je me promène dans le bâtiment, je me dis que c'est vraiment un très beau bâtiment. C'est une œuvre d'art et nous avons la chance de travailler dans une œuvre d'art. Donc je veux lever un voile sur cette œuvre d'art. Par contre, le bâtiment est assez complexe dans sa déambulation, c'est pourquoi on a choisi de le faire avec des groupes de 25 personnes, pour aussi rencontrer les gens".

Les visites se font sur inscription mais "malheureusement les groupes ont été remplis en deux heures. Donc, je pense que cela nous donne envie de refaire les Journées du patrimoine l'année prochaine", a expliqué la directrice de l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris.

Elisabeth Platel, directrice de l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris : "Chaque jour, quand je me promène dans le bâtiment, je me dis que c'est vraiment un très beau bâtiment"
--'--
--'--