VIDEO. "C’est dieu, nous, on est juste ses petits représentants" : les sosies de Johnny croulent sous les demandes depuis la mort du "boss"

Franceinfo a interrogé plusieurs interprètes et imitateurs de l'artiste.

Voir la vidéo

Johnny Hallyday aurait eu 75 ans. Une messe pour l'anniversaire de l'artiste doit avoir lieu, vendredi 15 juin, en l'église de La Madeleine, à Paris, ainsi que de nombreux hommages partout en France. Des sosies de "l'idole des jeunes" vont se produire lors de ces événements. L'occasion d'interroger les imitateurs du chanteur français, qui n'ont jamais autant travaillé.

Une activité multipliée par deux ou trois

"Du fait de sa disparition, on a une demande qui a vraiment explosé depuis le mois de janvier. Là, ç’a vraiment pris une ampleur exceptionnelle", selon Johnny Twist
"La France entière a envie de faire un hommage. (...) La France est grande. Alors bon, comme tout le monde veut faire quelque chose sur monsieur Hallyday, ç’a multiplié par trois", estime Johnny Vegas, qui dit avoir accepté 90 dates pour l'année 2018. 

Jean-Baptiste Guégan, au cœur de la tournée La Voix de Johnny, a au moins 80 spectacles à honorer, cette année. Johnny Mirador, lui, affirme en avoir 150. "Ç’a été très vite à remplir, l’agenda de cette année", relate-t-il, précisant avoir dû refuser des contrats. D'après lui, les organisateurs d'événements "savent très bien qu’en organisant un spectacle Johnny, ça va ramener du monde".

Larmes et évanouissements

Les organisateurs sont sur le qui-vive et le public, en demande, semble au rendez-vous. "Les gens sont à fleur de peau. Ils n’ont pas encore digéré son départ, je pense. Les purs fans, c’est terrible pour eux", analyse Johnny Mirador. Johnny Vegas a été témoin de ce tsunami émotionnel. Alors qu'il se produisait, par surprise, lors d'un anniversaire, une cliente s'est évanouie à son arrivée sur la scène. De son côté, Johnny Mirador et Johnny Twist rapportent que les spectateurs sont désormais nombreux à pleurer lors des concerts.

"Avant, on faisait du Johnny sur scène mais le boss était là. Et dans l’esprit des gens, voilà, ils étaient contents de voir un sosie, d’entendre des chansons de Johnny. Là, on a plus l’impression que les gens, à travers nous, revoient Johnny", devine Johnny Twist. Mais malgré cette nouvelle dimension dans leur activité, les sosies gardent la tête froide. "J’ai bien la tête sur les épaules. Je sais très bien qu’on ne pourra jamais remplacer le boss, ça c’est sûr", souligne Johnny Mirador. Et d'ajouter : "C’est dieu et, nous, on est juste ses petits représentants."  "C’est un grand chanteur, il a une voix exceptionnelle qu’on ne peut pas égaler, conclut Johnny Vegas. C’est impossible, c’est gigantesque."

  
   (JESSICA KOMGUEN / FRANCEINFO)