"Sans nous, Johnny serait mort bien avant et ruiné", affirme André Boudou le père de Laeticia Hallyday

Dans une interview au "Parisien", André Boudou revient sur la relation qu'il entretenait avec son gendre Johnny Hallyday.

André Boudou, père de Laeticia Hallyday, lors de la cérémonie d\'hommage à Johnny Hallyday à La Madeleine (Paris), le 9 décembre 2017.
André Boudou, père de Laeticia Hallyday, lors de la cérémonie d'hommage à Johnny Hallyday à La Madeleine (Paris), le 9 décembre 2017. (YOAN VALAT / AFP)

"On a eu des moments incroyables". Neuf mois après la mort de Johnny Hallyday, André Boudou le père de Laeticia Hallyday est revenu dans Le Parisien sur la relation qu'il entretenait avec le chanteur et sur la polémique autour de l'héritage de l'interprète de Que je t'aime.

Il affirme que sa famille a aidé le chanteur à éponger ses dettes. "Quand ma fille se lie à Johnny, je mets mon nez dans ses affaires et je découvre qu’il a 120 millions de francs [environ 17 millions d'euros] de dettes, notamment un chèque sans provision au Trésor Public de 56 millions. J’arrange le coup etc.", raconte-t-il au quotidien. "C’est pour cela que dans une lettre il m’a écrit 'Tu m’as sauvé la vie'. Je ne lui ai jamais fait perdre d’argent (...) Sans nous, Johnny serait mort bien avant et ruiné."

"Ce mec était tellement attachant"

L'homme d'affaires de 67 ans, fondateur de la boîte de nuit l'Amnesia Paris, revient sur la "brouille" qui l'a oppposé au chanteur en 2004. "Il est parti en Suisse contre mon avis, sur les conseils de Daniel Hechter. Une mauvaise idée. (...) Ensuite, parce qu’il a signé avec Warner dans mon dos. Mais là, il a fait un bon coup", détaille-t-il, décrivant toutefois une relation "passionnelle" avec le chanteur. "Ce mec était tellement attachant, on a eu des moments incroyables."

J’ai été amoureux de ce mec et il a été amoureux de moi, sans que nous soyons homosexuels.André Boudouau "Parisien"

Interrogé sur la bataille menée entre David Hallyday, Laura Smet et Laeticia Hallyday sur l'héritage du chanteur, André Boudou explique : "Je peux comprendre la frustration de Laura et David, mais de là à attaquer tout le monde comme cela, c’est violent. J’espère qu’ils arriveront à se parler. Mais je ne m’en mêle pas."

Laura Smet et David Hallyday contestent le testament de leur père, mort en décembre à 74 ans des suites d'un cancer. Ils considèrent qu'il les déshérite au profit de sa veuve Laeticia Hallyday et de ses deux filles cadettes. Les deux aînés estiment que le droit français, qui interdit de déshériter ses enfants, doit s'appliquer et non le droit américain, sous lequel le testament a été rédigé en 2014.