Johnny Hallyday "m'a donné le courage de recommencer à chanter", confie le ténor Roberto Alagna

Le chanteur lyrique Roberto Alagna a rendu hommage à Johnny Hallyday, décédé à l'âge de 74 ans. Il avait "une vraie technique", "il travaillait le chant comme on travaille le chant classique", a raconté Roberto Alagna à franceinfo.

Roberto Alagna le 24 mars 2015 à l\'opéra Garnier, à Paris. 
Roberto Alagna le 24 mars 2015 à l'opéra Garnier, à Paris.  (PATRICK KOVARIK / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Johnny Hallyday est décédé dans la nuit du mardi 5 au mercredi 6 décembre. Parmi les hommages, Roberto Alagna a raconté sur France Musique comment le rockeur lui a permis de vaincre sa timidité : "Ce sont les chansons de Johnny qui m'ont permis à nouveau de me faire écouter par mes parents. J'avais un petit groupe et on chantait les chansons de Johnny des années 1960. J'avais fait écouter les bandes à mes parents, sans dire que c'était moi. Ils avaient trouvé ça super. C'est ça qui m'a donné le courage de recommencer à chanter."

J'ai rencontré quelqu'un loin de tout ce qu'on avait dit de ses abus, de ses excès. C'était quelqu'un, au contraire, de très discipliné.

Roberto Alagna, chanteur lyrique

à France Musique

Roberto Alagna décrit un chanteur qui disposait d'une "vraie technique" : "Il me montrait d'ailleurs souvent. Il me faisait toucher son diaphragme, pour me dire 'regarde ma façon de respirer'. Il avait travaillé le chant comme on travaille le chant classique", s'est souvenu le ténor.

"Jamais ringard, jamais kitsch"

"C'est ce qui lui a permis de durer aussi longtemps, de passer toutes les époques. C'était quelqu'un d'exceptionnel. Il est incroyable que cet artiste ait toujours pu être dans le coup, toujours à la mode. Il n'a jamais été ringard, il n'a jamais été kitsch, il n'a jamais été dépassé", ajoute Roberto Alagna.

"Souvent, quand on partageait des émissions de télévision, il voulait que ma loge soit à côté de la sienne", se souvient aussi le chanteur. "Il adorait m'entendre échauffer ma voix. C'était quelqu'un de passionné par la voix."

"Johnny Hallyday adorait m'entendre échauffer ma voix. C'était quelqu'un de passionné par la voix" Roberto Alagna à France Musique
--'--
--'--