Hommage : la France de Johnny

Près de 15 millions de personnes ont suivi la cérémonie d'hommage à Johnny Hallyday à la télévision hier, samedi 9 décembre. Plusieurs centaines de milliers étaient rassemblées dans la capitale, autour de l'église de la Madeleine. 

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les Champs-Élysées pour Johnny... Certains se demandaient si quand même, ce n'était pas trop. Et puis hier, on a vu ça. Une foule sentimentale, inconsolable. Des centaines de milliers de personnes à Paris, peut-être un million. 15 millions devant leur télévision. Qu'on aime Johnny ou pas, ce froid samedi 9 décembre, c'est sûr, il s'est passé quelque chose. Mais quoi ?

"Une tentative de réconciliation entre la France d'en haut et la France d'en bas"

"Je crois que c'est une tentative de réconciliation entre la France d'en haut et la France d'en bas, entre la France du peuple, et la France de l'élite", analyse Laurent Joffrin, directeur de Libération. "Johnny, c'est le rockeur du peuple". Pour cette France populaire, la vie a souvent commencé avec Johnny, et elle s'est poursuivie modestement, discrètement, loin de l'élite, qui se retrouve malgré tout entraînée dans la nostalgie collective. Dans l'église, un chef de l'État en exercice, deux anciens présidents, tout le gratin de la musique et du cinéma. À quelques mètres, des fans, et des bikers de la première heure. Pour ce requiem rock'n'roll, deux mondes brièvement réunis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Certains fans ont vécu la cérémonie avec ferveur, d\'autres avec recueillement.
Certains fans ont vécu la cérémonie avec ferveur, d'autres avec recueillement. (BULENT KILIC / AFP)