Hommage à Johnny Hallyday : pic de réservation des bus vers Paris

Les opérateurs ont enregistré un afflux de 20 à 30% sur les lignes entre Paris et le nord de la France. En revanche, c'est le calme plat du côté de la SNCF.

Flixbus a enregistré un pic de réservation de 20 à 30%.
Flixbus a enregistré un pic de réservation de 20 à 30%. (THOMAS SAMSON / AFP)

Les admirateurs de Johnny Hallyday s'organisent pour être au rendez-vous. Alors qu'un hommage "populaire", doit être rendu au chanteur samedi 9 décembre à Paris, les réservations de places de bus vers la capitale ont enregistré un pic, en particulier au départ du Nord et du Sud-Est.

L'autocariste Flixbus a noté, dès jeudi, "un afflux de +20% à 30%" sur les lignes "venant du nord de la France, de la Belgique mais aussi de plus loin (Bretagne, Lyon, Nice et Marseille)". Les demandes viennent de toute la France "mais les lignes de nuit comme Nice-Paris et Marseille-Paris sont particulièrement impactées car elles permettent une arrivée le samedi matin et font économiser une nuit d'hôtel", a indiqué à l'AFP le service de presse de l'autocariste.

"Aucun pic de demandes" à la SNCF

L'autocariste Ouibus a constaté "une légère hausse" de la demande depuis jeudi soir et s'attend à une augmentation "plus significative" samedi matin avec des réservations de dernière minute, tandis que chez le concurrent Isilines "beaucoup de trajets" en direction de Paris samedi avant midi sont complets, en particulier au départ de Lille, Lyon, Limoges et Nantes.

Sur la route aussi, le trafic semble se densifier. "On est à 15% de départs en plus vers Paris ce vendredi" par rapport à un vendredi classique, a dit à l'AFP Audrey Wolfovski, directrice France de la plateforme de covoiturage Blablacar. Du côté de la SNCF, "aucun pic de demandes" n'a été constaté et 165 000 places de TGV à petits prix étaient encore disponibles jeudi soir. Un effet du calamiteux week-end dernier à la gare Montparnasse et dans l'Ouest ?