Héritage de Johnny Hallyday : Laura et David réclament un droit de regard sur l'album de leur père sous "48 heures"

Les enfants aînés du rockeur veulent "pouvoir se prononcer sur ce projet d'album d'enregistrements posthumes de Jean-Philippe Smet", ont-ils expliqué. Ils réclament à Laeticia Hallyday une "astreinte de 10 000 euros par jour de retard" en cas de non-respect de leur souhait.

Laura Smet et David Hallyday, le 9 décembre 2017 lors des obsèques de leur père, Johnny Hallyday, à Paris.
Laura Smet et David Hallyday, le 9 décembre 2017 lors des obsèques de leur père, Johnny Hallyday, à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP)

La bataille continue autour de l'héritage de Johnny Hallyday. Laura Smet et David Hallyday ont réclamé un droit de regard sur l'album posthume de leur père, selon une assignation en référé qui sera examinée jeudi 16 mars à Nanterre (Hauts-de-Seine). 

Les enfants aînés de Johnny Hallyday veulent "pouvoir se prononcer sur ce projet d'album d'enregistrements posthumes de Jean-Philippe Smet" et donnent à la dernière épouse du rockeur, Laeticia Hallyday, "un délai de 48 heures" pour accéder à leur demande. Et ils réclament une "astreinte de 10 000 euros par jour de retard" en cas de non-respect de leur souhait.

Pour "confirmer le respect de l'intégrité artistique" de l'album

Johnny Hallyday a travaillé une grande partie de l'année 2017 à ce 51e album studio, inachevé, pour lequel une dizaine de chansons ont été enregistrées. Laura Smet, 34 ans, souhaite "pouvoir exercer ses prérogatives d'héritier, pour pouvoir confirmer le respect de l'intégrité artistique de l'entier contenu de cet album", avait indiqué l'un de ses avocats, Emmanuel Ravanas. Une demande à laquelle Laeticia Hallyday avait "sèchement opposé une fin de non-recevoir", a-t-il précisé.