"La seule personne qui parle d'argent, c'est vous" : David Hallyday défend sa sœur Laura Smet contre les critiques d'une internaute

Il s'est insurgé contre les "propos haineux" qui visent sa sœur depuis qu'elle a annoncé son intention de contester en justice le testament de leur père, qui ne leur laisserait rien.

Laura Smet et David Hallyday à l\'enterrement de leur père Johnny Hallyday, le 9 décembre 2017 à Paris.
Laura Smet et David Hallyday à l'enterrement de leur père Johnny Hallyday, le 9 décembre 2017 à Paris. (MAXPPP)

Il n'avait pas encore pris la parole dans la révélation du contentieux entourant le testament de son père. David Hallyday s'est exprimé sur Instagram, mardi 13 février, pour défendre sa sœur Laura Smet. Il a répondu, dans les commentaires d'une photo de cette dernière, à une internaute lui reprochant sa volonté de contester devant la justice la succession établie par Johnny Hallyday

"Je ne peux pas laisser passer de tels propos haineux et infondés", écrit David Hallyday. "Vous ne connaissez rien" de la situation et "ça ne vous regarde pas", lâche le fils de la star, qui avait indiqué par le biais de son avocat qu'il s'associerait à la démarche de sa sœur. "Ce qui est très intéressant par contre dans vos propos (...), c'est que la seule personne qui parle d'argent ici, c'est vous", estime David Hallyday.

Le message laissé par David Hallyday à une internaute sur la page Instagram de sa sœur, le 13 février 2018.
Le message laissé par David Hallyday à une internaute sur la page Instagram de sa sœur, le 13 février 2018. (LAURA_SMET / INSTAGRAM)

Si le contenu précis du testament de Johnny Hallyday n'a pas été dévoilé, les avocats de Laura Smet ont affirmé lundi que le chanteur ne laissait rien ni à elle ni à son frère, "ni bien matériel, ni prérogative sur son œuvre artistique, ni souvenir". C'est son épouse Laeticia qui hériterait de "l'ensemble des biens et des droits de Jean-Philippe Smet". Une disposition que les avocats estiment contraire au droit français, qui ne permet pas de déshériter ses enfants.