T'as vu l'info ?, France info

Jean et Johnny, ces yeux bleus qui ont tout vécu

Tous les matins, sur franceinfo, Guy Birenbaum pose son regard amusé sur l'actualité dans "T'as vu l'info ?" Mercredi, il a réagi à la mort de Johnny Hallyday, au lendemain de celle de Jean d'Ormesson.

Johnny Hallyday au Midem à Cannes (Alpes-Maritimes), le 31 janvier 1995. 
Johnny Hallyday au Midem à Cannes (Alpes-Maritimes), le 31 janvier 1995.  (PATRICK HERTZOG / AFP)

J'ai vu de la lumière. De la lumière bleue.  C’est très bizarre. Mardi matin, tôt, quand Jean d’Ormesson s’en est allé, j’ai pensé à Johnny. Pas pour ce que vous croyez. Pas à cause de cette satanée "loi des séries". Non, à cause des yeux bleus. Jean et Johnny – oui, ce matin, je prends le droit de les appeler par leurs prénoms – Jean et Johnny avaient les regards bleus les plus incroyables que j’ai jamais vus. De près pour d’Ormesson. De loin pour Johnny. En concert, sur le grand écran derrière lui, sur la scène, comme tout le monde.

Je vais vous raconter une toute petite histoire. Elle se passe sur le réseau de partage de photos Instagram. Là où Laeticia Halliday a partagé, partage et partagera encore, j’en suis sûr, tant d’images de Johnny. C’était le 12 février 2015. Je venais de ramener un chiot pour mes filles à la maison. Un chiot avec deux yeux bleus. C’était l’année des J. Non rassurez-vous, il ne s’appelle pas Johnny, mon chien. Ce 12 février 2015, sur Instagram, j’ai publié un gros plan de ces yeux bleus. Une jeune femme a écrit un commentaire  "Un petit air (les yeux peut-être) de Johnny Halliday". Alors j’ai adressé un message un peu idiot, bien sûr, à Laeticia Hallyday, que je ne connaissais pas, sous la photo.

"Les yeux de Johnny" ai-je écrit. Là, quelques minutes plus tard, un message signé Laeticia Hallyday, la vraie, est arrivé : "AWWWWWWW mais carrément oui... Des yeux tellement envoûtants, mystérieux, si emblématique, mélancolique aussi, ce regard de qui a tout a vu tout vécu" Il y avait un cœur derrière, un emoticon. Un cœur bleu. Evidemment, elle parlait des yeux de Johnny. C’est important, les yeux des hommes.