Jeux vidéo : quand le gouvernement s'intéresse au E-sport

Une équipe de France 3 est partie à la rencontre de professionnels du milieu.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Deux parlementaires tentent de trouver un cadre réglementaire aux compétitions de jeux vidéo. Le gouvernement veut accompagner le développement de ce qui est devenu une activité très lucrative. Le problème actuel est que les joueurs professionnels n'ont aucun statut. Dans ce domaine, la France est en retard.

Une reconnaissance

Les nouveaux gamers quittent la France, car le statut de joueurs professionnels n'existe pas aujourd'hui. Jérémie Amzallag est l'un des rares à avoir un CDI. A 21 ans, il est dans les 10 meilleurs mondiaux sur le jeu Hearthstone. Et pourtant, officiellement, il n'est pas un joueur. "Il est dans la production audiovisuelle", explique Rémy Chanson, directeur d’E-sport Millenium. Jérémie ne se plaint pas; il gagne 4 000 euros par mois. Mais un réel statut de joueur serait pour lui une reconnaissance. On compte 20 millions de joueurs en France et seulement 50 pros. Et demain, ils seront bien plus. Il y a donc urgence à encadrer la profession. À mi-chemin entre sport et culture, le sport électronique est surtout une industrie qui va générer 420 millions d'euros dans le monde l'an prochain. C'est deux fois plus qu'il y a à peine trois ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les membres d\'une équipe chinoise de e-sport, une compétition de jeux vidéo, le 31 juillet 2014 à Shanghai (Chine).
Les membres d'une équipe chinoise de e-sport, une compétition de jeux vidéo, le 31 juillet 2014 à Shanghai (Chine). (ZHEJIANG DAILY / IMAGINECHINA / AFP)