Virtuality au Centquatre à Paris : 5 expériences pour plonger dans la réalité virtuelle

Grand public à partir de 12 ans et professionnels sont attendus au salon Virtuality, ce samedi, pour expérimenter le meilleur de la réalité virtuelle.

Au salon Virtuality 2018, une spectatrice s\'immerge dans la réalité virtuelle.
Au salon Virtuality 2018, une spectatrice s'immerge dans la réalité virtuelle. (Virtuality)

Le salon Virtuality ouvre ses portes au public samedi 23 novembre à Paris. De nombreux exposants y présentent leur travail et proposent de tester quantité d'expériences aussi divertissantes qu'innovantes.

Jouer à des escape games et des jeux d'arcade, explorer les profondeurs marines, visionner un film, naviguer sur la Seine, assister à l'arrivée des joueurs du PSG au Parc des Princes, se former aux techniques de premiers secours ou encore modéliser des musées et des villes du monde entier en 3D, (presque) tout est possible avec la réalité virtuelle (VR). Notre sélection de 5 activités pour apprendre, se divertir et plonger dans un monde virtuel le temps d'une journée.

Observer des falaises en parapente

Ce week-end, \"Paraglider\" permet de s\'essayer au parapente... A 50 centimètres du sol.
Ce week-end, "Paraglider" permet de s'essayer au parapente... A 50 centimètres du sol. (Studio Muybridge)

Vous avez toujours rêvé de voler en parapente ? Rendez-vous devant le stand du studio Muybridge pour tester Paraglider, un jeu de simulation de vol plus vrai que nature.

Studio Muybridge

Installé dans un harnais à moins d'un mètre du sol, un casque sur les yeux, il est presque impossible d'avoir le vertige. On s'y croirait, pourtant. Pendant une minute trente, une machine nous souffle un air frais et revigorant sur le visage et sous nos yeux les falaises s'étalent à perte de vue. On se laisse transporter et l'on peut explorer les grottes ou voler à flanc de coteau en toute liberté. La prise en main est intuitive et les sensations, garanties.

Constater les conséquences de la pollution sur les fonds marins

MK2 + nous glisse dans la peau d\'une tortue de mer avec \"Paradise Lost\".
MK2 + nous glisse dans la peau d'une tortue de mer avec "Paradise Lost". (MK2 +)

Avec Paradise Lost, MK2 + (une filiale événementiel de MK2) tente de sensibiliser le grand public aux dégâts environnementaux causés par la pollution. Dans la peau d'une tortue de mer, les participants découvrent, voix off à l'appui, la beauté et la diversité des fonds marins.

Couché sur le ventre, un casque VR sur les yeux, le fond de l\'océan semble à portée.
Couché sur le ventre, un casque VR sur les yeux, le fond de l'océan semble à portée. (MK2 +)

Rapidement, cependant, les tortues déchantent. L'océan s'assombrit et les récifs coralliens blanchissent. Un voyage onirique et inquiétant aux tréfonds des océans, qui s'inscrit dans une thématique d'actualité : l'écologie.

Admirer la voie lactée

Avec \"Overviews\", petits et grands peuvent découvrir une infinité de galaxies.
Avec "Overviews", petits et grands peuvent découvrir une infinité de galaxies. (Orbital Views)

Orbital Views propose d'enfiler un casque de réalité virtuelle pour contempler l'espace. Avec Overview, pas question de tirer sur des ennemis. Compilant les données de la NASA, cette expérience ne vise pas l'interaction mais donne l'occasion de mieux comprendre la configuration et les merveilles de l'univers.

Les images se basent sur les données de la NASA sur l\'univers.
Les images se basent sur les données de la NASA sur l'univers. (Orbital Views)

"Ce qu'on voulait, c'était que le public reparte avec de nouvelles connaissances, et prenne conscience de sa place dans l'univers", explique Paul Mezier, directeur d'Orbital Views. Objectif atteint : à quelque 100 000 années-lumière de la Terre ou même davantage, entouré de millions de galaxies, on se sent comme un grain de poussière au milieu de l'infiniment grand. Une expérience aussi belle qu'utile.

Franchir la ligne d'arrivée le premier

Les aficionados des courses de voiture peuvent tester le jeu \"Death Lap\" en avant-première.
Les aficionados des courses de voiture peuvent tester le jeu "Death Lap" en avant-première. (OZWE Games)

Avis aux amateurs de courses de voitures : plusieurs jeux sont présentés à Virtuality. OZWE Games offre la possibilité de tester en avant-première leur nouveau jeu Death Lap, hybride entre Mario Kart et Need for Speed. Le but : tirer sans relâche sur ses concurrents pour espérer remporter la manche.

OZWE Games

Le studio Muybridge propose également une course automobile en immersion, avec en plus la possibilité de choisir son bolide. Les commandes sont simples à appréhender, permettant à tous de s'y essayer.

Découvrir tous les usages de la réalité virtuelle

Cette technologie de pointe ne sert pas qu'à jouer. Le salon permet de découvrir ses multiples usages, en rencontrant des passionnés ou en assistant à des conférences (sur inscription).

AGP (Art Graphique & Patrimoine)

Côté patrimoine, on remonte le temps. Avec la société AGP (Art Graphique & Patrimoine), on découvre à quoi ressemblaient Poitiers ou Perpignan au Moyen Âge, ou bien le Musée d'Orsay modélisé en 3D à différentes époques. On se tient au courant des innovations en matière de réalité virtuelle. Enfin, côté musique, on profite d'une série de concerts classique et électro à l'occasion du festival Innovasound, qui se tient aussi au Centquatre.

Le salon sera clôturé par un concert dans le cadre du festival musical \"Innovasound\".
Le salon sera clôturé par un concert dans le cadre du festival musical "Innovasound". (Virtuality)

Salon Virtuality
Du 21 au 23 novembre 2019
Centquatre, 5 rue Curial, Paris 19 (métro ligne 7 : Riquet)
Accessible au grand public samedi 23 novembre de 10h à 18h au prix de 20€ (déconseillé aux moins de 12 ans).