Vidéo "Monster Hunter : Rise", "It Takes Two", "Mundaun"... On joue à quoi en mars ?

Chaque mois, franceinfo vous propose une sélection de jeux vidéo à découvrir sur consoles et ordinateurs. En mars, on explore un monde médiéval fantastique avec "Monster Hunter : Rise", la grosse sortie du mois, mais aussi des montagnes terrifiantes dessinées à la main avec "Mundaun" et une station spatiale bien déjantée dans "Spacebase Startopia". À vos manettes ! 

Article rédigé par
Camille Belsoeur et Gaël Simon - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 7 min.
De gauche à droite et de haut en bas, les jeux "Mundaun", "Hunter Monster : Rise", "It Takes Two" et "Spacebase Startopia".  (FRANCEINFO)

En mars, les sensations fortes seront au rendez-vous pour les gamers. Il faudra bien serrer le manche pour éviter le crash avec un vaisseau extraterrestre dans Spacebase Startopia, ne pas lâcher son guidon pour suivre la horde de motards dans Monster Energy Supercross 4 et tenir en équilibre sur le dos du chien Chumsky pour combattre les ennemis dans Monster Hunter : Rise

Dans un autre genre, la pépite suisse Mundaun propose un thriller d'horreur dans un environnement alpin au teint sépia dessiné entièrement à la main. Face à des événements surnaturels, il faudra garder son sang-froid pour remonter les indices d'une enquête criminelle. Alors que les remontées mécaniques sont toujours fermées sur les domaines skiables à cause du Covid-19, ce jeu développé par le studio indépendant Hidden Fields offre une belle plongée dans les montagnes enneigées de la fin de l'hiver. Car, oui, même si les jours s'allongent, on a toujours envie de passer un bon moment devant la console en ce mois de mars.

Vidéo : notre sélection des sorties du mois en deux minutes chrono

"Monster Hunter : Rise", "It Takes Two", "Mundaun"... On joue à quoi en mars ?

"Yakuza : Like a Dragon" débarque sur PS5

Le titre Yakuza : Like a Dragon, déjà sorti sur PlayStation 4, Xbox One, Series et Windows en novembre 2020, fait son arrivée sur PlayStation 5. Une version améliorée qui bénéficiera d’une meilleure résolution et de temps de chargement réduits. Dans le septième opus de la franchise Yakuza, le joueur suit les aventures d’Ichiban Kasuga, membre de la famille Arakawa, filiale du Clan Tojo. À la demande de son mentor, Masumi Arakawa, il endosse la responsabilité des crimes perpétrés par Jo Sawashiro, le chef du clan, et part en détention le 1er janvier 2001. Sorti de prison 18 ans plus tard, il débarque dans un univers qui a complètement changé. Pour la première fois dans la série des Yakuza, le joueur devra combattre au tour à tour, dans un titre salué pour son dynamisme, sa profondeur scénaristique et sa richesse visuelle.

Disponible sur PlayStation 5, le 2 mars. 

"Harvest Moon : un monde à cultiver", du riz et des rennes

Les sociologues le constatent, les confinements de l'année 2020 ont accéléré les projets de reconversion professionnelle, avec en majorité des salariés du tertiaire qui se dirigent vers des métiers manuels. Le jeu Harvest Moon : un monde à cultiver, le titre de la version française, arrive donc au bon moment pour ceux qui voudraient se mettre à l'agriculture, au moins de manière virtuelle. Ce nouvel opus de la série développée depuis 1996 par Natsume Inc. s'inscrit dans la lignée de ses prédécesseurs. Il faut gérer et faire grandir une ferme tout en explorant un monde riche en cultures variées et en mini-quêtes. La principale nouveauté est l'Expando-ferme, une invention qui permet de créer une ferme n'importe où dans le monde d'Harvest Moon. L'apprenti fermier devra donc s'adapter aux cinq climats différents qui règnent sur chacun des territoires pour faire pousser son riz ou élever des rennes. 

Disponible sur Nintendo Switch, Xbox One, PS4 à partir du 5 mars. 

"Monster Energy Supercross 4", un nouveau mode carrière

Le jeu officiel du championnat américain de supercross est de retour avec une reproduction de la saison 2020. Les amateurs de courses de moto retrouveront ainsi la recette qui a fait leur bonheur lors des trois premiers titres de la série. Mais avec quelques nouveaux ingrédients. À l’image d’un mode carrière qui offrira aux joueurs la possibilité de débuter leur aventure sportive dans les catégories 250SX et 450SX. La base de données du titre s’élargit donc en proposant un nombre de pilotes professionnels jamais atteint. Les fans de la franchise devront s’accrocher à leur guidon sur près de 11 stades et 17 pistes. Sans compter les circuits qu’ils pourront éditer eux-mêmes. 

Autre nouveauté, le mode Compound, avec un monde à découvrir seul ou avec ses amis et qui offrira de nombreuses courses intenses et plusieurs défis. Les plus stratèges noteront la présence d’un mode "directeur de course", qui ne sera cependant pas disponible dès le lancement du jeu. Il faudra attendre une mise à jour gratuite pour en bénéficier. Les éditeurs du titre promettent de fortes sensations pour les propriétaires de la PlayStation 5, à travers la manette Dual Sense, dont les gâchettes seront fortement mises à contribution.  

Disponible sur PC, PlayStation 4 et 5, Xbox One, Xbox Series, le 11 mars 

"Mundaun", horreur dans les Alpes

Hidden Fields : c'est un studio qui porte bien son nom. Basés à Lucerne, bien cachés dans les montagnes suisses, ses locaux sont actuellement en ébullition. La très prometteuse création Mundaun, sort le 16 mars sur consoles. Ce jeu d'horreur et d'aventure se déroule dans un décor alpestre dessiné à la main par l'illustrateur suisse Michel Ziegler. Le protagoniste de Mundaun est Curdin, un montagnard qui enquête sur l'étrange décès de son grand-père. De retour dans son village natal, Curdin se heurte à une ambiance morbide. Il devra partir arpenter des sommets terrifiants et des stations de ski fantômes pour rassembler les indices. Si le gameplay se montre à la hauteur des sublimes graphismes couleur sépia, des ruptures de stock sont peut-être à prévoir. 

Disponible le 16 mars sur PC, PS4, PS5. 

"Monster Hunter : Rise", le retour de la Calamité

Direction le Japon féodal pour Monster Hunter : Rise, dernier titre de la série, et plus précisément le village de Kamura. Ce bourg est régulièrement victime de "la Calamité", qui provoque des attaques de créatures monstrueuses. La dernière remonte à un demi-siècle, mais les villageois doivent affronter une nouvelle fois cette menace. Un chasseur (ou une chasseuse) part alors en mission pour combattre les monstres et éviter que la région ne tombe dans le chaos.

Le personnage central sera accompagné de Chumsky. Ce chien peut être chevauché pour sillonner les terres du Temple oublié, et peut se déplacer et réaliser des défis aériens. Monster Hunter : Rise met également en scène de nouveaux monstres, comme Magnamalo, dans des combats annoncés intenses. Dans la lignée de Monster Hunter : World sorti en 2017, le titre nous offre un univers dense, avec une multitude de quêtes qui feront appel au sens stratégique du joueur. 

Disponible sur Nintendo Switch le 26 mars

"Spacebase Startopia", une station spatiale déjantée

La base spatiale de Spacebase Startopia aurait de quoi déboussoler Thomas Pesquet, si le célèbre astronaute français y était envoyé pour une prochaine mission. Ce jeu de gestion développé par le studio allemand Realmforge, à l'origine de la série Dungeons, propose au joueur de faire grandir une station en orbite en réussissant à faire cohabiter les huit différentes espèces extraterrestres qui y vivent. Entre salles de casino pour créatures tentaculaires et combats, on est donc très loin de l'aspect rustique de l'ISS. Une dizaine de missions sont au menu, avec notamment pour objectif de faire de la base un pôle touristique qui attire d'autres civilisations galactiques. Pas sûr cependant que les perches à selfie comptent parmi les outils disponibles.

En plus d'être une station déjantée, Spacebase est un comeback de Startopia, jeu culte créé en 2001 par Mucky Foot. Ce nouvel opus devrait donc séduire un paquet de fans qui n'espéraient plus une suite de cette simulation spatiale. 

À découvrir sur PlayStation 4 et 5, Xbox One, Xbox Series et PC le 26 mars, et "plus tard dans l'année" sur Nintendo Switch. 

"It Takes Two", un jeu coopératif et romantique

"Partez pour le voyage le plus fou de votre vie". Le jeu It Takes Two se présente comme une "comédie romantique", des mots de son créateur, Josef Fares, connu pour Brothers : A Tale of Two Sons et A Way Out. Ici, le titre met en scène une famille en proie à des difficultés. Cody et May sont sur le point de se séparer. Leur fille Rose créée alors deux poupées représentant ses parents. Ces derniers se retrouvent coincés par magie dans les deux effigies et vont devoir retrouver la complicité qu’ils ont perdue pour éviter les pièges d’un monde aussi fantastique que dangereux, le tout dans un univers loufoque et coloré. Le titre sera accompagné d’un Pass Ami. Ainsi, le joueur pourra inviter un partenaire pour vivre cette histoire singulière à deux en mode coopératif. "Dans It Takes Two, une seule chose est certaine : on est meilleurs ensemble", nous promet Electronic Arts, éditeur du jeu. 

Disponible sur PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series et PC, le 26 mars.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.