"Super Mario 3D World + Bowser's Fury" : un retour enrichi et une première en monde ouvert pour le héros de Nintendo

Avec le portage amélioré du jeu sorti sur Wii U en 2013 et une toute nouvelle aventure ajoutée, Mario signe un retour marquant sur Nintendo Switch et se teste pour la première fois à un monde ouvert, à la manière du mythique Zelda Breath of the Wild

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Dans le jeu "Bowser's Fury", Mario fait face à son ennemi de toujours dans une version "super énervée" à la Godzilla. (NINTENDO)

Faire du neuf avec du vieux, Nintendo est devenu maître en la matière. Surtout depuis que sa Switch se vend comme des petits pains. L'occasion est trop belle pour le géant japonais de rééditer des jeux qui étaient passés presque inaperçus lorsqu'ils sont sortis sur Wii U, une console qui n'a jamais jamais soulevé les foules mais qui comptait tout de même quelques pépites. Après Mario Kart 8, New Super Mario Bros U, Donkey Kong Country Tropical Freeze, c'est donc au tour de l'excellent Super Mario 3D World, sorti en novembre 2013, de s'offrir une seconde jeunesse sur Switch. Une bonne nouvelle pour ceux qui n'ont jamais joué au jeu comme pour ceux qui l'ont dévoré, tant ces aventures du célèbre moustachu sont entraînantes et rafraîchissantes.

Super Mario 3D World, c'est l'esprit d'un Mario à l'ancienne, avec des stages courts, une difficulté progressive, des plates-formes, des pièces et des tuyaux pour accéder à des zones bonus, mais dans un univers 3D. Et surtout, c'est un épisode qui peut se jouer à plusieurs, autrefois en local, et désormais en ligne, jusqu'à quatre joueurs. Chaque personnage possède des caractéristiques propres (Luigi saute plus haut, Peach plane quelques instants, Toad court plus vite) et peuvent évoluer en simultané pour franchir les obstacles et battre les boss. Bien entendu, le jeu est pensé pour accueillir les joueurs débutants, qui pourront sur réfugier dans une "bulle" s'ils ne suivent pas le rythme des autres joueurs. Idéal pour des parties en famille ou entre amis. 

La fluidité du jeu améliorée

Le jeu séduit par sa grande liberté de mouvements, en grande partie due au costume de chat, très certainement l'une des meilleures transformations de l'histoire des jeux Mario. Elle permet de griffer les méchants, de grimper sur à peu près tous les types de murs et également de monter tout en haut des drapeaux de fin de niveau. Cerise sur le gâteau, la fluidité du jeu a été revue à la hausse par rapport à la version Wii U, ce qui offre une vraie sensation de rapidité et de liberté, tout en restant parfaitement jouable. Les graphismes, explosifs de couleurs, ont également été adaptés pour un rendu aussi impeccable en mode docké que sur une télévision HD.

Grâce à sa durée de vie déjà très riche, Super Mario 3D World aurait déjà justifié l'achat à lui-seul, pour les nouveaux comme les anciens joueurs. Mais Nintendo se montre très généreux avec ce portage en y apportant une vraie nouveauté : Bowser's Fury. Attendu comme un nouveau mode prolongeant le titre d'origine, il se révèle finalement être un jeu à part entière, avec une vraie innovation : un monde ouvert, comme dans l'iconique The Legend of Zelda : Breath of The Wild. Bien sûr, le jeu ne dispose ni des mêmes dimensions, ni de la même richesse de scénario, mais il a l'avantage de ne pas placer Mario dans des limites de "stages" qu'on lui a toujours connues. 

Mario Super Saiyan VS Bowser Godzilla 

Aidé d'un Bowser Jr paniqué par la métamorphose de son "papounet" devenu monstrueux et complètement incontrôlable, Mario devra rassembler 100 astres félins pour rétablir l'ordre autour du lac Saudechat. Le gameplay - impeccable - est le même que dans Super Mario 3D World, mais vous ne pourrez cette fois-ci jouer qu'à deux, l'un déplaçant le héros et l'autre le rejeton de Bowser dans sa soucoupe volante (avec des actions simplifiées et assez limitées). L'aspect jubilatoire de cet "extra-game" réside certainement dans la transformation du plombier en "Giga Mario Chat" pour venir à bout de la folie de son ennemi aux allures de Godzilla : une sorte de lion à crinière dorée, qui n'est pas sans rappeler le Super Saiyan dans Dragon Ball ou encore Super Sonic. Le choc des titans peut alors avoir lieu dans une ambiance musicale hard rock rythmée par le son des guitares électriques. On est loin des bip-bip 8-bits des premiers Super Mario tout pixellisés. Et pourtant, l'esprit demeure et le fun est toujours au rendez-vous.

Pas de doute, en sublimant Super Mario 3D World et en lui apportant cette modernité du monde ouvert (une promesse pour l'avenir ?) ainsi qu'une ambiance apocalyptique, Nintendo a montré qu'au-delà d'être un génie du recyclage, il savait toujours aussi bien se renouveler autour de sa vedette indémodable. Et incontournable.

"Super Mario 3D World + Bowser's Fury", disponible sur Nintendo Switch depuis le 12 février

Retrouvez en vidéo toutes les autres sorties du mois de février :

Jeux vidéo : on joue à quoi en février ?

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.