"Little Nightmares 2" : le sublime retour du jeu de cache-cache en pleine nuit d'horreur

Le jeu vidéo Little Nightmares 2 sort sur consoles jeudi 11 février. Développée par Tarsier studios et Bandai Namco, cette suite qui arrive quatre ans après le premier volet propose des graphismes toujours aussi sublimes et de vraies nouveautés dans son gameplay. 

Article rédigé par
Camille Belsoeur - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Une scène du jeu Little Nightmares 2, avec les deux héros.  (Bandai Namco)

Avec Little Nightmares 2, disponible sur consoles à partir du 11 février, c'est le retour d'un univers à la fois sombre et poétique dans lequel des enfants cherchent à s'évader d'un monde déformé par les ondes d'un étrange émetteur. Il y a quatre ans, le premier épisode avait séduit les fans par la beauté de ses graphismes, qui évoquent le film d'animation culte L'Étrange Noël de monsieur Jack, et par son gameplay original basé sur des énigmes et des courses-poursuites. L'éditeur Bandai Namco et Tarsier Studios ont mis les bouchées doubles pour améliorer cette pépite, qui souffrait de sa très courte durée de vie (entre 3 et 4 heures de jeu) et d'un univers à huis-clos dans un bateau-restaurant hanté. 

"Little Nightmares était très élaboré dans sa direction graphique, mais les gameplays étaient assez simples. On voulait évoluer et ne pas rester sur un jeu de trois heures. On voulait faire un jeu plus long, nous explique Lucas Roussel, le producteur du jeu. On a capitalisé sur la direction artistique tout en cherchant à s'améliorer pour le gameplay."

Une maîtresse d'école avec un très (très) long cou

Rembobinons un peu le fil pour les non-connaisseurs de ce jeu d'horreur. Dans Little Nightmares 2, le joueur dirige un garçon, Mono, à travers des décors très sombres où il faut échapper à des monstres immenses en se cachant ou en fuyant. Des énigmes sont aussi à résoudre avec l'aide de Six, le second personnage dirigé par l'IA. Les deux enfants sont perdus dans un monde hanté fait d'un jardin, d'un hôpital, d'une ville. "La nouveauté, c'est que Six, l'héroïne du premier opus, est cette fois gérée par l'IA, poursuit Lucas Roussel. Elle accompagne Mono, un nouveau personnage, joué par le joueur. Cela change pas mal de choses. Six est là pour nous aider dans des puzzles et dans des scènes où il y a plus d'action".

Dans ce nouvel opus, des scènes de combats ont été ajoutées - il n'y en avait aucune dans le premier épisode. "On a ajouté une touche de gradualité chez les ennemis. Il y aura toujours des gros monstres qu'on ne pourra pas combattre et qu'il faudra fuir. Mais il y aura aussi des monstres, plus petits, qu'il faudra combattre. C'est la nouveauté", pointe Lucas Roussel. On a essayé de créer des situations uniques. Les principaux antagonistes du 2 n'étaient pas dans le 1, comme la maîtresse d'école au cou qui s'allonge pour aller vous chercher partout. On a tous une maîtresse qui nous a martyrisés dans notre enfance", sourit-il. 

L'univers de Little Nightmares 2 regorge d'objets hantés.  (Bandai Namco)

"Il y a une scène qui est très crispante"

La durée du jeu a été doublée. Il faut entre 7 à 9 heures de jeu pour boucler Little Nightmares 2. La beauté des graphismes a également été encore rehaussée par la puissances des consoles NextGen. Nous avons testé le jeu sur Nintendo Switch. L'un des plaisirs est de fouiller chaque décor pour y trouver une trappe, une arme qui va permettre d'assommer un monstre ou une planche qui va permettre d'enjamber un ravin. Le monde de Little Nightmares 2 est très interactif. Mais le vrai atout du jeu est d'échapper à des monstres hideux en se cachant derrière un objet ou en se déplaçant de manière très silencieuse. Les créateurs du jeu ont eu l'intelligence de conserver la raison du succès : l'épouvante que suscitent les ennemis qu'on ne peut pas combattre, mais seulement fuir. 

"Être accompagné par un second personnage permet de varier les énigmes"

Virgile Rasera

critique de jeux vidéo pour le site Gamekult

Nous avons aussi demandé son avis à Virgile Rasera, critique pour le site spécialisé Gamekult. Il a terminé le jeu (en 8 heures) et lui a attribué une note de 7/10, soit un "bon jeu", qui "ne marquera cependant pas son époque" : "Il y a des nouveautés développées par le jeu en termes de mécanique. Être accompagné par un second personnage permet de varier les énigmes. On ouvre aussi de nouveaux décors. Dans le premier, on était uniquement dans un bateau-restaurant. Là, c'est bien plus vaste. Il y a aussi parfois un discours qui nous met sur les traces de notre société, par exemple avec des gens qui passent leur temps devant des écrans qui finissent par aspirer leur visage", dit Virgile Rasera concernant les atouts de cette création. 

"Il y a cependant un gros point noir avec une vue de côté qui fait qu'il est difficile d'appréhender les distances lors des combats, poursuit-il. Il y a aussi une scène dans un hôpital qui est très crispante. Il faut immobiliser des mannequins avec une lampe torche, mais on est vite débordé".  

L'univers de Little Nightmare 2 est bien plus vaste que celui du premier opus.  (Bandai Namco)

"On a préféré prendre notre temps"

Dans les locaux de Bandai Namco à Lyon, il y a une vraie satisfaction à la vue du résultat de Little Nightmares 2. "C'est une recette originale avec de l'horreur et de la poésie. On sent que les gens du studio y ont mis toute leur énergie. Je pense qu'on reste un ovni avec ce jeu qui ne ressemble pas à un autre. Il y a beaucoup de situations qui sont propres à ce jeu", souffle Lucas Roussel. 

Il s'est écoulé quatre ans depuis la sortie du premier épisode. "C'est beaucoup dans l'industrie, mais on a préféré prendre notre temps. On a fait beaucoup de travail avec nos équipes communautaires sur les forums etc., pour maintenir un fil avec les fans, les joueurs", conclut Lucas Roussel.

Disponible le 11 février 2021 sur PC, Nintendo Switch, Xbox One et PS4 et "plus tard dans l'année" sur PS5 et Xbox Series

Retrouvez aussi notre vidéo des sorties du mois de février :

Jeux vidéo : on joue à quoi en février ?

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.