La Chine va limiter les jeux en ligne à trois heures par semaine pour les mineurs

La réglementation interdit déjà aux mineurs de jouer en ligne entre 22 heures et 8 heures.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des personnes jouent en ligne dans un café de Fuyang (Chine), le 1er mars 2019. (MAXPPP)

Haro sur les jeux vidéo en ligne. La Chine a annoncé lundi 30 août qu'elle allait interdire aux moins de 18 ans de jouer plus de trois heures par semaine aux jeux sur internet. Les mineurs ne pourront plus jouer qu'une heure par jour, et uniquement les vendredis, samedis et dimanches, soit trois heures maximum par semaine. Ils ne pourront par ailleurs jouer "qu'entre 20 heures et 21 heures". Pendant les vacances scolaires, ils pourront jouer une heure par jour. 

Pour empêcher les mineurs de contourner l'interdiction, ces derniers devront se connecter avec une pièce d'identité. Le calendrier d'application de la mesure n'a pas été précisé. Elle ne s'applique a priori qu'aux jeux vidéo en ligne et pas à ceux ne nécessitant pas d'accès à internet.

"Un opium mental"

Début août, un influent journal gouvernemental avait jugé que les jeux vidéo étaient devenus "un opium mental". L'article épinglait notamment Tencent, le poids lourd du secteur, et son populaire jeu en ligne multijoueurs Honor of Kings, qui compte plus de 100 millions d'utilisateurs actifs quotidiens.

Le jeu vidéo en ligne est décrié depuis longtemps en Chine pour ses conséquences négatives : baisse de la vision, impact sur les résultats scolaires, manque d'activité physique ou risque d'addiction. La réglementation interdisait déjà aux mineurs de jouer en ligne entre 22 heures et 8 heures.

Les jeux vidéo représentent en Chine une importante manne financière. Ils ont généré 17 milliards d'euros de chiffre d'affaires rien qu'au premier semestre 2021.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux Vidéo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.