"Halo" : une adaptation en série, riche et fidèle, du jeu vidéo phare de Microsoft

La saga du super soldat le plus célèbre de la firme Microsoft débarque sur Canal+ le 28 avril prochain. Au programme : guerre intergalactique entre êtres humains et extra-terrestres à l’aube du 26e siècle. Franceinfo a pu visionner les deux premiers épisodes en avant-première, produits par la société de Steven Spielberg. 

Article rédigé par
Tristan Alirezai - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 4 min.
Presque dix ans après son annonce officielle en 2013, la série Halo, adaptation de la saga éponyme de Microsoft arrive bientôt sur nos écrans. (CANAL+)

L'adaptation télé de la franchise culte de Microsoft, Halo, va enfin voir le jour sur les écrans de Canal+ le 28 avril prochain. En projet depuis 2013, ce nouveau show était diffusé depuis le 24 mars dernier sur la plateforme Paramount+. Produit par Steven Spielberg via sa cociété de production Amblin Television, la série raconte les origines de l'univers Halo et du super soldat Spartan John-117, alias Master Chief (Pablo Schreiber), le héros emblématique de la saga vidéoludique.

Alors que l’humanité est empêtrée dans une guerre intergalactique contre une menace extraterrestre connue sous le nom de l'Alliance Covenant, le Dr. Halsey, une brillante scientifique, a créé les Spartans, des super soldats génétiquement améliorés. John-117, le commandant d'une des unités, mène ses troupes au combat pour la survie de l'être humain.

Un univers riche et fidèle à la saga de Microsoft

Afin de fidéliser les fans, la série Halo joue sur le terrain des références. Les armes mythiques des militaires, les vaisseaux iconiques ou encore des allusions à des planètes connues : tout y est. C'est dans plus de quinze ans de création artistique et pas moins de quatorze jeux que le show puise les bases de son univers. La musique notamment, directement inspirée du thème principal de la saga, rappelle l'ambiance mystérieuse et quasi-religieuse du Halo, une arme de destruction massive censée exterminer toute forme de vie dans la galaxie.

En dehors du personnage principal, joué par un Pablo Schreiber (American Gods) plus héroïque que jamaison retrouve des visages connus comme l'actrice britannique Natascha Mcelhone (Californication, The Truman Show) dans le rôle du Dr. Halsey, scientifique à l'origine du projet de création des super soldats.

La série s'imprègne de l'ambiance mystique et quasi-religieuse sur le mystère qu'entretient l'histoire du Halo dans cet univers. (PARAMOUNT PICTURES)

Malgré l'incrustation d'éléments connus des jeux vidéo, les producteurs de la série tiennent tout de même à donner une vie propre à cette adaptation. Le show veut tracer son chemin en proposant des personnages originaux aux caractères bien trempés. Comme la rebelle Kwan Ha, jouée par l'actrice australo-coréenne Yerin Ha, ou les compagnons Spartans du héros, Vannak-134 (Bentley Kalu) et Kai-125 (Kate Kennedy). Autre forme d'émancipation, les créateurs de la série ont décidé de dévoiler le visage du héros Spartan dès les premiers épisodes, contrairement aux jeux vidéo dans lesquels il reste mystérieux. 

Une réalisation digne d'un blockbuster hollywoodien

La réalisation se rapproche de celle d’un blockbuster hollywoodien, déjà par son budget : 90 millions de dollars pour la mise en chantier de la première saison. Si vous êtes amateur de Star WarsStar Trek et, d'une manière générale, de tous les films "plus grands que nature", vous ne pourrez qu’accrocher à cette adaptation spectaculaire de Halo, qui mélange combats et scènes de guerre sanglantes. La série peut aussi rappeler Mad Max ou Transformers, notamment par rapport à la forme de l'armée de l'alliance Covenant, ou Game of Thrones pour son côté épique et pseudo-historique. On mesure le soin qui a été apporté à son élaboration, malgré quelques ratés dans la réalisation des effets spéciaux, notamment pour l'animation des extra-terrestres de l'Alliance Covenant.

Avec sa réalisation digne d'un blockbuster hollywoodien, on sent le soin qui a été apporté à l'élaboration de la série, malgré quelques ratés notamment sur certains effets spéciaux. (PARAMOUNT PICTURES)

La qualité de la mise en scène des premiers épisodes est accentuée par le jeu des acteurs, le duo Pablo Schreiber (Master Chief) et Yerin Ha (Kwan Ha) fonctionnant très bien. La synergie entre les deux personnages apporte un peu de répit entre deux scènes de combat ou de dialogue entre des militaires. 

Un scénario simple mais prometteur  

Si la série reste fidèle à l'esprit de la franchise vidéoludique, malheureusement, le soufflé retombe assez rapidement. La faute à un scénario très didactique et trop descriptif. On comprend que la production ait souhaité s'adresser autant aux fans des jeux vidéo qu'aux néophytes du genre mais il manque, pour le moment, un certain dynamisme dans la narration.

Les prochains épisodes devraient cependant aborder des thématiques plus personnelles et universelles. Un parti pris qui concerne à la fois les personnages qui croiseront la route du Master Chief et ce dernier, en pleine crise existentielle et en rébellion contre l'autorité. La série, qui souhaite présenter une vision humaniste du monde dans un univers chaotique et sans pitié, manque quelque peu de profondeur pour l'instant. A la fin du deuxième épisode notamment, certains spectateurs pourraient se sentir perdus. Mais dans l'ensemble Halo se revèle ambitieux, à hauteur de l'espoir suscité auprès des fans depuis l'annonce de l'adaptation en 2013. Bien au-delà du matériau de base, cette série à gros budget promet action et suspense. On a hâte de voir la suite.

La série est disponible aux États-Unis depuis le 24 mars dernier mais est prévue pour une diffusion en France sur Canal+ à partir du 28 avril. (CANAL+)

La fiche

Genre : action, science-fiction
Réalisateur : Otto Bathurst
Pays : États-Unis
Durée : 9 épisodes de 52 minutes
Sortie en France : 28 avril 2022
Distributeur : Canal+

Synopsis : En l'an 2552, alors que l'UNSC mène une guerre désespérée pour tenter de repousser les Covenants, utilisant entre autres les super-soldats Spartans, la colonie rebelle de Madrigal est attaquée par l'Alliance, qui mène des excavations sur la planète. Une équipe Spartane menée par le Major John-117 élimine les forces extraterrestres et découvre un artéfact alien différent de la technologie covenante, qui s'active au toucher de John et se révèle être un indice conduisant à l'objet de la quête ultime de l'Alliance Covenante : le Halo.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux Vidéo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.