Cet article date de plus d'un an.

Jean-Pierre Bacri : l'acteur et scénariste, bougon au grand coeur, décède à 69 ans

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Portrait : Jean-Pierre Bacri, bougon au grand coeur, décède à 69 ans
France 3
Article rédigé par
C.Azzopardi, S.Gorny, A.Le Quere, F.Badaire, L.Harper, I.Palmer - France 3
France Télévisions

Jean-Pierre Bacri est décédé lundi 18 janvier à 69 ans d’un cancer qu’il a longtemps caché. Il fut l’un des acteurs les plus primés de l’histoire des Césars.

L’acteur, réalisateur et scénariste Jean-Pierre Bacri s’est éteint en début d’après-midi, lundi 18 janvier, à 69 ans. Il était atteint d’un cancer, mais ne l’avait dit à personne. On se souvient de lui incarnant souvent des rôles de bougon au grand cœur, dans Un air de famille d’Agnès Jaoui et Cédric Klapisch, ou dans Cuisine et dépendances de Philippe Muyl. Né en Algérie, Jean-Pierre Bacri a commencé sa carrière sur les planches à la fin des années 70, mais c’est dans Le Grand Pardon d’Alexandre Arcady en 1982 que sa carrière prend son envol pour ne plus jamais s’arrêter. "Quand il est arrivé sur le plateau, ça a été une révélation", se souvient le réalisateur.

Huit nominations pour le César du Meilleur acteur

Suivra un César du Meilleur second rôle pour On connaît la chanson, d’Alain Resnais, en 1998, et pas moins de huit nominations dans la catégorie Meilleur acteur jusqu’en 2018. "Ce que j’aimais beaucoup, c’était son authenticité, sa sincérité, sa vérité", se rappelle l’acteur André Dussollier. Il fut l’un des artistes les plus primés de l’histoire des Césars.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.