Cet article date de plus de sept ans.

Intermittents : le personnel du festival d'Avignon vote la grève pour samedi

La CGT Spectacle a lancé un appel national pour une nouvelle grève des intermittents samedi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un manifestant opposé à la nouvelle convention chômage qui durcit l'indemnisation des intermittents du spectacle, le 18 juin 2014 à Marseille (Bouches-du-Rhône). (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

Le personnel du festival d'Avignon a voté, vendredi 11 juillet, la grève pour la journée de samedi, avec toutefois une forte abstention lors du vote. Sur 622 inscrits, 286 salariés ont pris part au scrutin, soit 46%. Parmi les votants, 65% se sont prononcés pour la grève (186 votes), 33% contre (94 votes) et il y a eu 2% de votes blancs, selon le collectif du festival "In".

La CGT Spectacle avait lancé un appel national à la grève des intermittents pour cette journée de samedi, afin de prolonger un mouvement qui menace la bonne tenue des festivals culturels de l'été depuis plusieurs semaines. A Avignon, où la grève du 4 juillet avait retardé d'un jour l'ouverture du prestigieux festival, les collectifs du festival "In" et du "Off" ont prévu une manifestation unitaire samedi après-midi.

Objectif, maintenir la pression

Les journées de grève comme celle de samedi entendent maintenir la pression sur le gouvernement et les partenaires sociaux, alors qu'une concertation s'est ouverte à Paris avec toutes les parties concernées en vue d'une refonte du régime d'indemnisation chômage des intermittents. Cette grève votée à Avignon intervient quelques heures après le refus de la justice de suspendre la nouvelle convention chômage qui durcit les conditions d'indemnisation des intermittents.

Depuis le début de la mobilisation, le Premier ministre, Manuel Valls, a multiplié les gestes pour tenter de déminer le conflit, annonçant une concertation sur l'intermittence puis la sanctuarisation des crédits du ministère de la Culture pour les trois ans à venir.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.