Cet article date de plus de six ans.

Ils campent dix jours pour être les premiers à voir le nouveau Star Wars

"Le réveil de la force", tout nouvel épisode de la saga Star Wars, sort dans une semaine aux Etats-Unis, mais des fans sont installés depuis samedi dernier sur l'esplanade du Chinese Theater, le célèbre cinéma d'Hollywood Boulevard où se tiendra la première mondiale lundi.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Stefanie Vance campe devant le cinéma depuis samedi 5 décembre midi ©Loïc Pialat)

Pour être sûrs d’être les premiers, ils sacrifient une part de leur confort, de leur sommeil et de leur emploi du temps. Depuis samedi 5 décembre, ils campent, attendant plus ou moins patiemment la sortie du dernier épisode de Star Wars, "Le réveil de la force ".

Mais on est loin du camping sauvage. Le Chinese Theater met à disposition des 150 fans présents des toilettes, l'électricité, Internet et un agent de sécurité. Priscilla a même pu quitter la file d'attente pour dormir deux nuits chez elle : "On n'a pas à faire la queue tout le temps. Ils ont mis en place ce système très civilisé dans lequel on pointe à chaque fois qu'on s'en va et qu'on revient. Au final, ceux qui ont accumulé le plus de temps de présence seront les premiers à pouvoir prendre leur place."

"Voir le film, c'est presque secondaire"

Le confort était moindre pour l'épisode précédent en 2005. Stéphanie avait passé des jours sur le trottoir. Mais à l'heure des réservations sur Internet, camper devant un cinéma relève surtout du folklore, explique-t-elle : "On en plaisante entre nous. Voir le film, c'est presque secondaire comparé au fait de passer du temps ensemble et de récolter des fonds pour une bonne cause. "

A VOIR AUSSI ►►► Génération Jedi, les héritiers de la force, épisode XVI

 

Une bonne cause, car les campeurs invitent les nombreux touristes d'Hollywood Boulevard à faire un don à une association d'aide aux enfants malades. Casquette IMAX sur la tête, Jarvis espère que l'équipe du film sera elle aussi généreuse pour la première mondiale, ici même lundi, car il a un petit problème : "Mes places sont pour le 17 décembre mais si la Force le veut bien, ils auront peut-être pitié de nous, pauvres Jawas et ils nous laisseront entrer. On ne sait jamais!"

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.