Cet article date de plus de neuf ans.

Google lance enfin son service de stockage et de partage en ligne

Il se nomme Google Drive et arrive après ses concurrents tels que DropBox, SkyDrive... Les internautes ont droit à 5 gigaoctets de stockage gratuit. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'arrivée de Google dans les services de "cloud computing" est tardive. Presque tous les autres grands groupes informatiques ont déjà lancé un service similaire. (BOB DEWEL / ONLY FRANCE / AFP)

Google Drive, c'est ainsi qu'a été baptisé le service de stockage dématérialisé lancé mardi 24 avril par Google. Il permet de collaborer et de partager des fichiers en ligne. L'arrivée de Google Drive est tardive, d'autres grands groupes offrant déjà ce service. Dropbox, par exemple, existe 2007 et revendique près de 50 millions d'utilisateurs dans le monde. Microsoft a aussi lancé un dispositif similaire, SkyDrive. De son côté, Apple dispose de l'iCloud.

"C'est une progression naturelle", a estimé le responsable des applications chez Google, Sundar Pichai. "Nous entrons dans l'ère de l'après-PC, où c'est le 'cloud' [les serveurs des fournisseurs de services] qui travaille. Bientôt on pourra ouvrir un dossier partout sur Google Drive."

Intégration totale de Google Docs

Le logiciel permettant d'accéder à Google Drive a été conçu pour les ordinateurs sous Windows (le système d'exploitation de Microsoft) ou ceux d'Apple, ainsi que les appareils portables sous Android (le système Google). Une version pour les appareils portables d'Apple (iPod, iPhones et iPad) est prévue prochainement.

Le programme Google Docs est totalement intégré, garantissant que des documents de travail, par exemple, puissent être créés et modifiés à plusieurs. La technologie des moteurs de recherches de Google est également à disposition, pour aider à retrouver les documents stockés. Les mêmes documents pourront être consultés sur plusieurs appareils, et les détruire sur un les détruira sur tous.

Avec Google Drive, les internautes ont droit à 5 gigaoctets de stockage gratuit. Ils peuvent s'acheter plus de capacité, les prix variants selon les pays et la capacité choisie. Le maximum est disponible aux Etats-Unis, avec 16 téraoctets (soit 16 000 Go) pour 799 dollars par mois (605 euros).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.