"Carbonara gate" : une recette (vraiment) pas du goût des Italiens

Une vidéo publiée par le site Démotivateur, le 21 mars, montre la confection de ce célèbre plat transalpin. Problème : elle ne respecte absolument pas la recette traditionnelle.

Capture d\'écran d\'une vidéo postée par le site Démotivateur montrant la \"one pot pasta à la carbonara\", une recette où les pâtes à la carbonara ont été réalisées dans un seul récipient.
Capture d'écran d'une vidéo postée par le site Démotivateur montrant la "one pot pasta à la carbonara", une recette où les pâtes à la carbonara ont été réalisées dans un seul récipient. (DEMOTIVATEUR FOOD OFFICIEL)

Les pâtes à la carbonara, "carbo" pour les intimes, tout le monde connaît. Même si la version française de ce plat transalpin ancestral n'est pas fidèle à la recette traditionnelle, les Italiens ferment les yeux ou font preuve d'une certaine tolérance. Mais une vidéo est allée trop loin à leur goût, rapportent de nombreux sites comme Le Parisien ou encore France Bleu, jeudi 7 avril.

Une recette où tout cuit dans une seule casserole

Le site démotivateur a publié, le 21 mars, des images montrant la préparation de pâtes "carbo" avec un procédé spécial : la recette est baptisée "one pot pasta à la carbonara". "Elle est inspirée du livre de recettes de [l'Américaine] Martha Stewart, One pot, qui popularise la réalisation de plats dans un seul récipient", précise Le Parisien.

Dans cette vidéo de 37 secondes, on voit des oignons, des lardons et des pâtes cuire à feu doux tous ensemble dans une casserole, avec un léger fond d'eau. Au bout de quinze minutes de cuisson, une cuillère à soupe de crème fraîche et un œuf cru sont versés. Enfin, viennent le parmesan et le poivre.

1,5 million de vues sur Facebook

Ce mode de préparation des pâtes à la carbonara a indigné de nombreux Italiens. Sur Facebook, un groupe intitulé "Sai coma mangi ?" (Et vous, comment vous mangez ?) a partagé la vidéo le 5 avril. La vidéo a dépassé 1,5 million de vues, et a enregistré 15 500 partages, provoquant des réactions parfois virulentes sur les réseaux sociaux.

Les médias italiens se sont emparés de l'affaire. La Rai, la Repubblica ou encore le Corriere della Serra (articles en italien) y ont consacré un article assassin. Un titre parmi d'autres : "La vidéo qui tue les pâtes italiennes."

Le tollé est tel que la marque Barilla, partenaire de la vidéo, s'est désolidarisée de la recette. Sur Twitter, certains internautes ont même appelé le Premier ministre italien Matteo Renzi à intervenir auprès de François Hollande. Objectif : mettre fin à une hérésie culinaire. Peut-être que le locataire de l'Elysée devrait inviter les Français à suivre l'authentique recette des pâtes à la carbonara, celle relayée par Slate, qui ne comporte ni lardons, ni crème fraîche.