Feuilleton : Terres d'artistes (5/5)

Cette semaine, le feuilleton du 13 heures vous emmène dans des petits coins de paradis rendus célèbres par des artistes.

FRANCE 2

Des sites mis en lumière par des artistes. C'est le thème du feuilleton du 13 heures cette semaine. Pour ce dernier épisode, direction Auvers-sur-Oise dans le Vexin (Val-d'Oise). Vincent Van Gogh a passé 70 jours dans ce village. 70 jours qui ont à jamais changé l'histoire de la peinture et celle de la région. Le peintre arrive dans ce village le 20 mai 1890, il a alors 37 ans. Il ignore que ce sera son dernier été. Le peintre sort d'une période d'instabilité mentale qui l'a poussé à se faire interner. Il vient chercher le calme et retrouver l'inspiration. Il s'installe à l'auberge Ravoux. Au dernier étage, sa chambre est une minuscule mansarde de sept mètres carrés.

Une source d'inspiration

Le peintre se lie d'amitié avec les propriétaires de l'auberge, qui ont deux filles : Adeline et Germaine. "Il était aimé. On l'appelait M. Vincent. Tous les soirs, il dessinait le marchand de sable pour Germaine Ravoux et il a peint la fille de l'aubergiste Adeline Ravoux", explique l'actuel propriétaire des lieux. Van Gogh sort tôt le matin pour peindre en extérieur sur le motif. Il pose son chevalet sur le dos de l'église d'Auvers-sur-Oise. C'est ici qu'il peindra cette église, l'un de ses tableaux les plus connus. Sur les bords de l'Oise, Van Gogh peindra près de 80 toiles en 70 jours. Jamais de toute sa vie de peintre, il n'a été aussi créatif.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une vue générale du musée d\'Orsay à Paris, le 10 mars 2014, à la veille de l\'exposition consacrée au peintre Vincent Van Gogh et à l\'écrivain Antonin Artaud.
Une vue générale du musée d'Orsay à Paris, le 10 mars 2014, à la veille de l'exposition consacrée au peintre Vincent Van Gogh et à l'écrivain Antonin Artaud. (BERTRAND GUAY / AFP)