Fêtes de fin d’année : les chants de Noël, une tradition impérissable

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Fêtes de fin d’année : les chants de Noël, une tradition impérissable
Article rédigé par
L.Hakim, H. Pozzo, C. Pary, F. Legros, V. castel - France 2
France Télévisions

De Frank Sinatra à Mariah Carey, les chansons de Noël traversent les années. Le jour du réveillon, elles résonnent en voiture ou encore à l’heure de l’apéritif.

Qu’elles soit chantées façon coroner triste, à l’Américaine ou encore en bad boy rappeur, les chansons de Noël sont un aspect inoubliable de la célébration de fin d’année. Le premier enregistrement identifié d’un chant de Noël remonte à 1928 et est signé par Jefferson. Depuis, toutes les grandes vedettes se disputent la discothèque du Père Noël, avec quelques pop stars du répertoire.

Des classiques de Noël revus de façon plus intime au piano

Chilly Gonzales, le pianiste canadien aux chaussons rouges, a revisité les interprétations de Mariah Carey ou encore Wham, qui se sont illustrés en se pliant à l’exercice. Il a remplacé les accords les plus joyeux par des accords mineurs, plus tristes pour un Noël presque solennel. "Jouer de manière plus intime au piano, cela change les sentiments. En plus, j’ai changé l’harmonie. Cela veut dire que la plupart des morceaux sont dans une tonalité majeure. En les jouant en mineur, on reconnaît les chansons, mais elles changent, d’une manière émotionnelle", détaille le pianiste. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.