:l'éco, France info

VIDEO. Jean-Marc Dumontet : "il y a beaucoup d'artistes de talents en France et mon métier c'est de les mettre le plus dans la lumière"

Invité de Jean-Paul Chapel dans ":l'éco", Jean-Marc Dumontet, producteur de théâtre, est venu présenter le festival de l'humour de Paris qui commence mercredi 13 février. 

À l'occasion du festival de l'humour de Paris, Jean-Marc Dumontet, qui en est le producteur, est venu présenter cet évènement : "On va voir pleins de spectacles inédits, notamment une soirée France-Algérie (ce samedi au Grand Rex) et ça me tient à coeur. On avait fait la première édition l'année dernière devant deux mille personnes à l'Olympia. Ce soir là on a fait applaudir les deux drapeaux, c'était beau parce que ces deux communautés ont du mal depuis 55 ans à se reparler.. et ce soir là, grâce à l'humour et au rire, elles ont pu partager et ça c'est le but du festival de l'humour de Paris, le FUP !" 

Est-ce que le spectacle d'humour est un business rentable ?

"Oui ça fonctionne bien ! Je suis parti de rien en rachetant en 2006 le théâtre du Point-Virgule et quelques années plus tard j'ai pu poursuivre et me développer" répond Jean-Marc Dumontet. 

"Aujourd'hui celui qui frappe très fort c'est Fary. Il fait un beau spectacle qui s'appel "Hexagone" le 1er mars à Bercy. Mais aujourd'hui il y a beaucoup d'artistes de talents en France et moi mon métier de producteur c'est de les mettre le plus dans la lumière". 

La question AFP : "Vous dénichez des talents dans le monde du théâtre, les trouvez vous également dans le monde de la politique ? "

(Jean-Marc Dumontet a récemment été sollicité pour sélectionner le nouveau directeur de la communication de l'Elysée)
"C'est pas parce que l'on sollicite votre avis à un moment donné quand il y a un recrutement important que vous êtes le pilier du recrutement. Ce n'est pas parce que l'on m'a demandé des commentaires sur un ou deux noms que c'est moi qui officie. L'intérêt d'avoir un président qui ne vient pas du monde politique c'est qu'il interroge des gens de la société civile" répond le producteur. 

L'interview s'est achevée sur le concerto pour piano en Fa mineur de Bach. 

(FRANCEINFO)