Cet article date de plus de deux ans.

Oise : la fête honorant la "vertu des jeunes femmes" privée de subvention municipale

Les élus du conseil municipal de la commune de Salency doivent à nouveau se réunir pour statuer sur le maintien de l'événement, prévu le 2 juin 2019.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le conseil municipal de Salency, dans l'Oise, a voté mercredi 22 août l’annulation de la subvention de 1 800 euros accordée à la fête de la Rosière. (JOSSE / AFP)

C'est la fête qui fait scandale. Le conseil municipal de la petite bourgade de Salency, dans l'Oise, a voté mercredi 22 août l’annulation de la subvention de 1 800 euros accordée à la fête de la Rosière, qui vise à célébrer les "vertus" des jeunes filles, rapporte France 3 Hauts-de-France"Nous avons reçu beaucoup de messages (...). Des groupes anticléricaux et féministes menaçaient de venir manifester. (...) Par cette décision, nous souhaitons préserver l'image de Salency", justifie le maire Hervé Deplanque après de nos confrères.

"Une nouvelle délibération doit être prise prochainement pour décider définitivement de l’avenir de cette manifestation", prévue le 2 juin 2019, après trente ans d'absence, précise aussi Le Parisien.

Il faut dire que l'annonce de l'événement, qui doit couronner une jeune femme de roses, tout en célébrant "ses vertus", sa bonté et sa jeunesse, n'a pas fait l'unanimité : outre les nombreuses remarques sur les réseaux sociaux, plus de 37 000 personnes ont signé une pétition en ligne demandant à ce qu'on "laisse les filles tranquille"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.