Cet article date de plus de huit ans.

Le dessinateur néerlandais Willem Grand Prix d'Angoulême

Le Prix du Meilleur album est allé au 2e tome du best-seller "Quai d'Orsay. Chroniques diplomatiques", de Christophe Blain et Abel Lanzac.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Willem, le 16 janvier 200 à la librairie L'arbre à Lettres (Paris). (JEAN-MARIE DAVID / WIKIMEDIA COMMONS)

Le dessinateur satirique néerlandais Willem, 71 ans, a reçu le Grand Prix d'Angoulême dimanche 3 février, lors du 40e Festival international de la bande dessinée. Né aux pays-Bas, Bernhard Willem Holtrop débarque en France en 1968 et participe aux premier numéros de Hara-Kiri, qui devient Charlie Hebdo, puis collabore à Libération dès 1981.

Cette année, le Festival d'Angoulême a aussi décerné un Prix spécial pour l'ensemble de son œuvre, au Japonais Akira Toriyama, l'auteur du mythique Dragon Ball, le manga le plus vendu au monde avec quelque 230 millions d'exemplaires.

Le Prix du Meilleur album est allé au 2e tome du best-seller Quai d'Orsay. Chroniques diplomatiques (Dargaud) de Christophe Blain (dessin) et Abel Lanzac (scénario). Le Britannique Glyn Dillon a reçu le Prix spécial du jury pour Le Nao de Brown (Akileos), et le Prix Révélation a été remis à Jon McNaught pour Automne (Nobrow).

Le palmarès de cette édition 2013 sur le site officiel du festival.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.