Claude Monet, star des enchères d'art à New York

Les enchères d’art de printemps ont commencé à New York. La maison Sotheby’s a donné le coup d’envoi mardi soir. Un Van Gogh est parti à 66 millions de dollars. Mais les stars de cette soirée étaient les oeuvres de Claude Monet.

("L'allée des Alyscamps" de Van Gogh et "Les Nymphéas" de Claude Monet)

Pour ces ventes d’art impressionniste et moderne, la maison Sotheby’s comptait proposer 69 oeuvres estimées à plus de 270 millions de dollars, dont six toiles du peintre impressionniste Claude Monet.

 

Si l'oeuvre de Van Gogh, L'allée des Alyscamps,  a été vendue 66 millions de dollars, ce qui représente le montant le plus élevé pour une toile du maître depuis 1998, c’est surtout pour Claude Monet que les enchérisseurs sont là. Des tableaux que l’on n’avait plus vus sur le marché depuis des décennies. Cinq des six tableaux mis aux enchères sont partis pour un total de plus de 115 millions de dollars.

Claude Monet très en vogue

Dans la salle, les enchérisseurs sont accrochés au téléphone. Au bout du fil des acheteurs de Hong-Kong, ou encore de Paris. D’autres donnent leurs ordres depuis des loges, champagne à la main, vitres teintées pour rester anonymes. Les prix montent, jusqu’au verdict du commissaire-priseur : 48 millions, plus les frais et commissions. Le tableau de la série des Nymphéas partira à 54 millions de dollars.

 

Claude Monet est plus que jamais en vogue, explique Elizabeth Gorayeb, directrice de recherches à Sotheby’s : "En ce moment vous avez de plus en plus de millionnaires et de milliardaires dans le monde, et le premier artiste qu’ils veulent dans leur collection c’est un Monet. La demande est à son apogée. L’année dernière nous avons vendu pour 190 millions de dollars de tableaux de Monet. "

 

La semaine prochaine c’est au tour de Christie’s, avec un Monet de la série des Parlement de Londres . Valeur : entre 35 et 45 millions de dollars. Et les ventes d’art de printemps ne font que commencer.