A Paris, le nouveau Musée de l'Homme ouvre ses portes

François Hollande inaugure ce jeudi à 11h le nouveau Musée de l'Homme, place du Trocadéro à Paris. Paris retrouve l'un de ses joyaux culturels après six ans et demi de fermeture. Et les visiteurs vont pouvoir en profiter gratuitement pendant trois jours.

(Les 90 bustes présentés dans le nouveau Musée de l'Homme à Paris © MaxPPP)

Tout a changé. Le nouveau Musée de l'Homme n'a plus rien à voir avec l'institution poussiéreuse qu'il était il y a six ans et demi avant sa fermeture pour travaux. Plus rien à voir avec ce musée parisien ouvert en 1938 auquel on reprochait une approche colonialiste. C'est ce que découvriront François Hollande et les officiels durant l'inauguration ce jeudi (11h) du bâtiment, place du Trocadéro. 

Pour les 2.500 mètres carrés de collections, tout a été repensé et les collections mieux mises en valeur, des pièces préhistoriques jusqu'aux objets les plus modernes. Coût total de l'opération : 96 millions d'euros investis par l'Etat. 

Le nouveau musée s'articule autour de trois questions fondamentales : "Qui sommes-nous? D'où venons-nous? Où allons-nous?". Il reste bien sûr les pièces phares, comme le crâne du philosophe René Descartes ou une précieuse statue sculptée il y a 25.000 ans.

Une approche moins savante et plus ludique

Dans le nouveau Musée de l'Homme, même les squelettes parlent. "On peut toucher des crânes Neandertal et Cro-Magnon pour essayer de voir leur différence, explique Evelyne Heyer, anthropologue et commissaire générale. [...] On peut rentrer dans un yourte... même dans une langue pour écouter de la musique."

(Observation de plusieurs crânes © M.N.H.N. Jean-Christophe Domenech)

L'approche est aussi esthétique avec une envolée magnifique sur deux étages de 90 bustes du 19ème siècle, des hommes et femmes de toutes les époques toutes les contrées. La dernière partie est consacrée à la question : "Où allons nous", et inévitablement : "Où l'homme emmène-t-il sa planète ?". 

"On présente des modes de vie de chasseurs-cueilleurs en Afrique centrale ou de Parisiens" Evelyne Heyer, anthropologue et commissaire générale, au micro de Mathilde Lemaire
--'--
--'--

Tout cela inspirera sûrement François Hollande à quelques jours de la conférence mondiale sur le climat à Paris. Après l'inauguration ce jeudi, l'ouverture au grand public est prévue samedi matin. L'entrée est gratuite jusqu'à lundi soir.

 

(Une yourte présentée au Musée de l'Homme © Musée de l'Homme)