Cet article date de plus de quatre ans.

Exhumation du corps de Dali : "C'était comme un miracle quand est apparue sa moustache"

Le corps du célèbre peintre a été exhumé après une demande de reconnaissance de paternité. Sa moustache était intacte.

Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le cerceuil de Dali emmené pour l'exhumation du corps du peintre. (LLUIS GENE / AFP)

Le corps du peintre Salvador Dali a été exhumé jeudi 20 juillet dans la soirée, dans le théâtre-musée Dali de Figueras (Espagne) où il repose. Vendredi, Joan Manuel Sevillano, le directeur de la Fondation Dali, est revenu sur les opérations d'exhumation devant un parterre de journalistes du monde entier. Malgré son opposition, et même un recours déposé contre l'exhumation, il est satisfait du travail réalisé : "Il n'y a eu aucun incident. Nous avions fait un travail de préparation très complet pour analyser la meilleure façon d'enlever le couvercle. Puis les analystes ont prélevé les échantillons demandés par le juge, des os particuliers, des ongles, des dents et des cheveux."

Narcis Bardalet, le médecin légiste qui avait embaumé le corps de Salvador Dali il y a 28 ans, était présent. Il décrit "une émotion historique" pour "un moment historique", au moment de découvrir le corps intact. "J'étais très anxieux à l'idée de ce que je verrais, et j'étais absolument ébahi. Sa moustache est restée intacte, marquant les 10 h 10, comme il le désirait. C'est un miracle."

Salvador Dali est complètement momifié. Son corps est en très bon état

Joan Manuel Sevillano, directeur de la Fondation Dali

Ces prélèvements vont être désormais envoyés et analysés à l'institut toxicologique de Madrid. Ils seront par la suite comparés à l'ADN de Pilar Abel, 61 ans, qui affirme être la fille cachée de Dali. Les résultats seront connus en septembre. Vingt-huit ans après son enterrement, la justice avait ordonné l'exhumation du corps de Salvador Dali après une demande de reconnaissance de paternité déposée par Pilar Abel. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.