En Seine-Saint-Denis, une fresque monumentale signée JR avec les visages de près de 800 habitants

Il a fallu cinq mois au célèbre artiste de rue pour réaliser ces immenses photos en noir et blanc qui racontent l'histoire de Clichy-Montfermeil. La fresque de 150 m2 est inaugurée ce mercredi par François Hollande.

La fresque de JR en train d\'être installée avenue de Clichy à Montfermeil (Saine-Saint-Denis), le 18 avril 2017.
La fresque de JR en train d'être installée avenue de Clichy à Montfermeil (Saine-Saint-Denis), le 18 avril 2017. (GAËLE JOLY / RADIO FRANCE)

Une immense fresque doit être inaugurée mercredi 19 avril à Montfermeil, en Seine-Saint-Denis, en présence de François Hollande. Elle représente 750 visages d'habitants de Montfermeil et de la commune voisine, Clichy-sous-Bois. L'artiste de rue qui l'a coréalisée, JR, est tout simplement le plus populaire sur la toile derrière le Britannique Banksy. Il est connu dans le monde entier pour ses portraits géants en noir et blanc collés sur les tôles ondulées des favelas de Rio ou sur le mur qui sépare Israël de la Palestine.

Longue de 36 mètres et haute de 4 mètres, la fresque a d'abord été exposée au Palais de Tokyo, dans le 16e arrondissement de Paris, du 2 au 13 avril, avant d'être installée le long de l'avenue de Clichy, à Montfermeil. Pour l'artiste c'est un retour aux sources : pendant cinq mois, pour réaliser ces photographies, il s'est installé dans ce quartier qui l'a vu grandir en face de la cité des Bosquets, là où les émeutes ont éclaté en 2005.

Une installation légale, pour une fois

"Pour la première fois de ma vie, on le fait de manière légale", se réjouit l'artiste plutôt habitué aux collages sauvages. Perché sur son échafaudage, en bleu de travail, il termine d'installer son œuvre de 150 m2 sous le regard bienveillant du maire de Montfermeil, comme un clin d'œil de l'histoire puisque l'édile et lui n'ont pas toujours été d'accord.

C'est le maire, qui avait porté plainte contre moi il  y a 15 ans, qui a fait installer ce mur pour qu'on puisse coller la fresque.JR, artisteà franceinfo

Le maire Xavier Lemoine a même accepté, avec beaucoup de fierté, de poser pour la fresque. "Il y a tout le monde au même plan, sous la même lumière et chacun dans la netteté, détaille-t-il. Personne n'est plus en lumière qu'un autre." 

1 200 personnes ont posé

L'objectif de cette œuvre géante est de raconter l'histoire de ce quartier qui ne cesse de changer. C'est "toute l'histoire des émeutes, tout ce qui a pu se passer depuis 15 ans", indique le réalisateur Ladj Ly, co-créateur de la fresque, qui montre les photos de danseurs représentant les émeutes. "On a installé un fond vert en plein milieu du quartier, explique-t-il, c'était gratuit et plus de 1 200 personnes ont participé. Malheureusement, on n'a pas pu mettre tout le monde."

JR devant la fresque de Montfermeil à la veille de son inauguration, le 18 avril 2017.
JR devant la fresque de Montfermeil à la veille de son inauguration, le 18 avril 2017. (GAËLE JOLY / RADIO FRANCE)

À quatre jours du premier tour de l'élection présidentielle, cette installation n'a rien d'anodin. "Dans cette fresque, tout le monde est représenté, peut importe les origines, insiste JR. C'est un village français. Cela pourrait être dans n'importe quel village en France, c'est fait ici, au Bosquet, tous les gens dedans sont Français." L'artiste veut faire passer un message à travers son oeuvre : "allez voter sans peur".