"Voltaire chez lui" : quand le philosophe séjournait à Lunéville pour y retrouver sa maîtresse Emilie du Châtelet

Une exposition à l'Hôtel Abbatial de Lunéville rappelle que l'auteur de "Candide" a séjourné plusieurs fois en Lorraine auprès de sa maîtresse. 

Portrait de Voltaire à Lunéville
Portrait de Voltaire à Lunéville (E. Bertrand / France 3 Lorraine)

Entre 1720 et 1749, Voltaire s'est rendu plusieurs fois en Lorraine. Il a notamment passé du temps auprès de sa maîtresse Emilie du Châtelet. L'exposition Voltaire chez lui à l'Hôtel Abbatial retrace cette période de la vie de François-Marie Arouet. A voir jusqu'au 20 avril.

Voltaire a beaucoup voyagé et sa première halte en Lorraine a eu lieu en 1720. A Nancy il achète des actions qui lui permettent "de tripler son or". Il va revenir dans la région et plus précisément à Lunéville pour échapper à la censure et parce qu'il tombe sous le charme d'Emilie du Châtelet, la fille de son ancien protecteur, le baron de Breteuil, de douze ans sa cadette. "C'est cet amour incroyable entre ces deux êtres d'exception qui fait que Voltaire est à Lunéville." explique Jean-Louis Janin Daviet, chargé de restauration et de conservation de l'Hôtel Abbatial.

Amour et infidélités

Voltaire va séjourner à trois reprises à Lunéville chez sa maîtresse, elle-même mariée à un militaire qui parcourt l'Europe. C'est sous l'influence d'Emilie du Châtelet qu'il va se passionner pour les sciences. Comme il le confesse, "elle lui apprendra à penser".

En 1748, Emilie du Châtelet s'éprend de Saint Lambert, officier à la cour du roi Stanislas et poète. Elle décèdera un an plus tard peu après avoir accouché de leur enfant. Voltaire se retrouve désemparé par ce qu'il qualifiera de "seule vraie souffrance" de sa vie.

L'exposition à l'Hôtel Abbatial rassemble des objets, documents, manuscrits d'époque témoins de ce pan de vie du philosophe. Dans une salle de l'exposition, les pierres tombales d'Emilie du Châtelet et celle de Voltaire décédé en 1778 se trouvent rassemblées.

Voltaire chez lui  Hôtel Abbatial de Lunéville jusqu'au 20 avril 2020