Rouen s’offre l’unique manuscrit de "Novembre", roman de jeunesse de Gustave Flaubert, détesté par l’auteur

Les musées de la métropole de Rouen ont acquis aux enchères chez Drouot un manuscrit unique de Gustave Flaubert. Ce court roman de jeunesse publié trente ans après sa mort retrouve le pavillon de l'Hôtel-Dieu, qui abrite aujourd’hui le musée Flaubert, là où est né l’auteur et où il a écrit ce texte. Le public pourra le découvrir dès l’an prochain.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le manuscrit original de "Novembre" de Gustave Flaubert acheté aux enchères par la métropole de Rouen, sa ville natale. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3 / B. BELAMRI)

C’est une acquisition exceptionnelle qu’a réalisée la métropole de Rouen aux enchères à Drouot. Le manuscrit de Novembre, œuvre de jeunesse de Gustave Flaubert, écrite à l’aube de ses vingt ans. 96 pages recto-verso raturées et annotées par l’écrivain en devenir qui vont rejoindre les collections du musée Flaubert et d’Histoire de la médecine, là-même où le texte a été écrit en 1842.

"Le livre retrouve, plus de 150 ans après, le chemin de la maison, et va de nouveau être présent, et conservé, dans les murs qui ont vu ce manuscrit naître. Et ça, je pense que c’est quelque chose de très beau et de très fort", se félicite Jean-Baptiste Chantoiseau, le directeur des musées littéraires de la métropole Rouen Normandie.

Rouen achète le manuscrit "Novembre" de Flaubert
France 3 Normandie : M. Queinnec / B. Belamri / C. Bot
 

Une "ratatouille sentimentale"

Flaubert a toujours refusé que Novembre soit publié. Un roman qu’il qualifiait même de "ratatouille sentimentale". Il ne fut publié qu’en 1910, trente ans après la mort de l’écrivain, dans le recueil Œuvres de jeunesse inédites. Puis le manuscrit a disparu pendant plus d’un siècle, passant d'un collectionneur privé à l'autre. Son acquisition par la métropole de Rouen va permettre aux spécialistes de Flaubert d’aller au-delà du texte publié, en tentant de déchiffrer les mots cachés sous les ratures.

Du "Flaubert inédit", s’enthousiasme Yvan Leclerc, professeur honoraire à l’université de Rouen et expert de l’auteur. Invité sur le plateau du 19/20 de France 3 Normandie, il revient sur l’importance de ce texte dans la construction de Madame Bovary, quinze ans plus tard, le premier roman publié de Flaubert, à l’âge de 35 ans.

ITW expert de Flaubert
France 3 Normandie

Les musées de la métropole de Rouen possèdent déjà dans leurs collections, deux manuscrits de Gustave Flaubert, Madame Bovary et Bouvard et Pécuchet, ainsi que plus de 250 lettres de l’écrivain normand.

A noter que le musée Flaubert et d’Histoire de la médecine organise également jusqu’en mai 2023 Flaubert, corps et âme, une exposition qui propose une nouvelle exploration de l’œuvre et de la vie de l’écrivain, à travers un thème essentiel : le corps.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers En régions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.