Les Franciscaines, le futur pôle culturel de Deauville s'annonce unique en son genre

Le chantier des Franciscaines à Deauville, retardé par la crise sanitaire, se poursuit. Ce lieu à la fois musée, médiathèque et bibliothèque, s'annonce prometteur. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le futur cloître des Franciscaines à Deauville imaginé à Moatti-Rivière (Moatti-Rivière)

Deauville, ses célèbres Planches, son Festival du cinéma américain et bientôt son vaste pôle culturel des Franciscaines. Celui-ci se trouvera dans un ancien couvent racheté par la municipalité. L'inauguration prévue en juin dernier a été repoussée en raison de la crise sanitaire. Elle est désormais programmée en mars prochain. 

Un musée hybride sur un site majestueux

Ce lieu s'annonce grandiose avec son cloître recouvert d'un lustre spectaculaire. Il abritera non seulement des milliers de livres, CD et DVD avec des thèmes chers à la ville comme le cheval, le cinéma et la photographie. Il servira aussi d'écrin à des manifestations culturelles. Ce nouveau site, hybride, se veut unique en son genre comme l'explique Caroline Clémensat, la directrice des Franciscaines.

"Il importe peu au visiteur de savoir s'il est dans un musée ou dans une médiathèque. Ce qu'il veut c'est vivre une expérience culturelle, et cette expérience va être enrichie par la fusion de ces fonctions de médiathèque et de spectacles."

Des événements seront aussi organisés dans la cour de récréation des Franciscaines, qui fut jadis un orphelinat mais aussi une école pour jeunes filles. Ce vaste pôle sera également équipé d'un auditorium. 

25 millions d'euros pour le rayonnement de Deauville

Deauville s'est offert ce joyau pour accroître son offre culturelle mais aussi pour faire rayonner la ville. Plus de 25 millions d'euros ont été investis (dont plus de 15 millions à la charge de la municipalité). Ce musée entend mêler histoire et modernité. Il mettra en avant la mémoire de la ville et proposera des expériences numériques uniques. "La culture est très attractive pour les populations que nous cherchons à attirer, les touristes et ceux qui ont des résidences secondaires." s'enthousiame Philippe Augier, le maire de Deauville.

L'ouverture est prévue le 20 mars 2021, avec une exposition qui mènera le visiteur Sur les chemins du paradis, comme un hommage à cet édifice religieux et à sa reconversion. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.