La Ciotat donne rendez-vous aux amoureux du cinéma avec la 38e édition du Festival du premier film francophone

C’est un festival qui récompense les premières œuvres cinématographiques. Cette année, une vingtaine de longs et courts métrages sont en compétition.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
"Sous la glace", court-métrage projeté en ouverture du festival  (Capture d'image / France télévisions)

À la Ciotat, près de Marseille, le Festival du premier film francophone est toujours très attendu par un public de fidèles. Pendant cinq jours, c’est une véritable fête du cinéma dans la plus vieille salle du 7e art du monde. Cette année, après des mois sans nouveautés cinématographiques, cette 38e édition a bien évidemment une saveur particulière.

38e édition du Festival du 1er film francophone à La Ciotat

Dénicheur de talents 

Installés pour la première fois depuis des mois dans tous les sièges de l’Eden-Théâtre, les spectateurs retrouvent les joies du cinéma sur grand écran. Un plaisir partagé par la profession. "On a tous été en souffrance d’être privés de salles. La perspective de voir trois films par jour me réjouit", témoigne avec enthousiasme Antoine Raimbault, réalisateur et membre du jury du festival. Cette année, neuf courts et neuf longs-métrages sont en compétition.

L’esprit du festival est de mettre en avant les premiers films. "Toute l’année, on est à l’affut de tout ce que les jeunes réalisateurs vont sortir. On suit aussi ceux qui sont venus avec un court-métrage et qui vont faire leur premier long", explique Isabelle Masson, directrice de l'Eden-Théâtre et co-organisatrice du festival. Des talents qui sont confrontés à l’avis de cinéastes reconnus.

Pour cette 38e édition, le président du jury est Jérôme Enrico, lequel a signé de nombreux films et documentaires, notamment avec Bernadette Lafont (Paulette, 2013). Parmi les membres du jury, il y a aussi l’Italien Filippo Meneghetti qui a reçu le César 2021 du meilleur premier film avec Deux. Ce long métrage a d'ailleurs représenté la France aux Oscars.

Une salle de cinéma historique

Le festival propose également, hors compétition, des avant-premières. Un triomphe d’Emmanuel Courcol avec Kad Merad, dont la sortie est prévue le 1er septembre 2021, sera projeté le 4 juillet lors de la soirée de clôture. Soirée au cours de laquelle le prix Louis Lumière d’Or sera remis au meilleur premier long métrage. Un prix intitulé Louis Lumière parce que l’Eden-Théâtre, inaugurée en 1889, est la plus ancienne salle de cinéma en activité dans le monde. Ce lieu culturel historique a projeté les films des frères Lumière. Également salle de spectacle, Fernandel a fait ses débuts à l’Eden-Théâtre.  

38e édition du Festival du premier film francophone - Cinéma Eden-Théâtre, 25 Bd Georges Clémenceau, La Ciotat (Bouches-du-Rhône) - Jusqu’au 4 juillet 2021 - Tarif 1 séance 5 €, pass festival 1 jour 10 €, pass festival 5 jours 35 €.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers En régions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.