Funkindustry, le groupe alsacien qui fait danser l’Asie, sort son deuxième album

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Véronique Dalmaz-Nicolas - franceinfo
France Télévisions

Depuis deux ans, Funkindustry cartonne en Asie. Un succès inattendu qui a donné un sacré coup de pouce à la carrière de ce groupe créé en 2014. Un nouvel album sort le mois prochain.

Ils sont plus connus au Japon qu’en France. Les six Strasbourgeois du groupe Funkindustry vivent une véritable success story en Asie de l’Est. Tout a commencé l’été 2021 quand ils sont contactés par un danseur japonais. Yutaro Yoshihara souhaite utiliser un morceau du groupe pour une compétition de danse au Japon retransmise à la télévision. Les membres de Funkindustry découvrent alors que le titre Do it fait danser, depuis déjà plusieurs mois, de nombreux amateurs de locking (danse funk/hip-hop). Ils retrouvent sur les réseaux sociaux plusieurs vidéos au Japon, en Corée du Sud et à Taiwan.

Un album aux influences nipponnes 

Cette aventure musicale a bien sûr influencé le deuxième album du groupe qui sortira en CD le 26 novembre prochain. Funkindustry a fait appel au jeune rappeur japonais Jua pour l’un de ses titres Suddenly. Une soixantaine de danseurs japonais de locking ont participé au clip Gimme all you got. L’album qui est disponible sur les plateformes d’écoute en ligne a déjà son public. "On est beaucoup plus streamé et écouté que le premier album. Il y a même une attente des nouveaux morceaux de Funkindustry dans la communauté de danse locking au japon", se réjouit Nathan Clavier, chanteur et guitariste du groupe.

Cette notoriété a propulsé Funkindustry dans l’univers des professionnels de la musique. "Jusqu’à présent, on faisait tout nous-mêmes. Maintenant, on a des gens qui placent nos disques chez les distributeurs, sur les plateformes de streaming. On va travailler avec des personnes qui vont nous trouver des tourneurs. C’est sûr que ça participe à la professionnalisation d’avoir cet environnement autour de nous" reconnait François-Xavier Laurent, claviériste et choriste de Funkindustry. Le groupe espère maintenant aller à la rencontre de son public japonais avec une tournée si possible en 2022.   

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.