Des pièces inestimables du Trésor de Naples exceptionnellement visibles à Loches en Touraine

C'est une exposition exceptionnelle qui est actuellement présentée à la Chancellerie de Loches, en Indre-et-Loire. Une quinzaine de pièces à la valeur inestimable issues du fameux "Trésor de Naples". Ce n’est que la troisième fois que des objets du trésor sortent de la chapelle San Gennaro, qui les abrite depuis le 17e siècle. A ne pas manquer, c’est jusqu’au 1er octobre 2021.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Buste de San Gennaro exposé à Loches jusqu'au 1er octobre 2021. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3 / MAUFFREY François-Xavier)

C’est un véritable coup de maître qu’a réalisé la petite ville de Loches en plein cœur de la Touraine. La petite cité de 7000 habitants a décroché l’immense honneur d’accueillir une quinzaine de pièces de l’inestimable Trésor de Naples, ou Trésor de San Gennaro, le saint-patron de Naples. Un honneur car avant elle, seules Rome et Paris avaient eu ce privilège, en 2013 et 2014. 

Bijoux, statues, objets religieux, en or ou en argent, ornés de pierres précieuses, de diamants, mais aussi des peintures. Constitué depuis sept siècles maintenant et toujours abondé, le Trésor de Naples compte plus de 21 000 objets précieux. Un trésor considéré comme l’un des plus riches au monde, dépassant dit-on celui de la Couronne d’Angleterre et des tsars de Russie. Les oeuvres sont visibles jusqu'au 1er octobre.

Expo Trésor de Naples

Une histoire insolite

C’est un trésor qui n’appartient à personne, ni à l’Eglise, ni à l’Etat italien, ni à la ville de Naples, et qui ne peut être vendu. Un trésor à l'origine peu banale dont l’histoire remonte au début du 16e siècle. A cette époque, la ville est confrontée à la peste, la menace du Vésuve et les guerres d’Italie. Le peuple napolitain décide donc de se placer sous la protection de San Gennaro, un saint aux pouvoirs miraculeux, mort en 305. Pour sceller cette protection, les élus de Naples signent en 1527 devant notaire un contrat avec le saint, pourtant mort douze siècles plus tôt : San Gennaro protègera Naples, et le peuple de Naples bâtira en son honneur une magnifique chapelle. Le contrat original est exposé à Loches.

La chapelle San Gennaro, accolée au Duomo, verra elle le jour en 1647 et constitue depuis l’écrin abritant ce fabuleux trésor alimenté au fil des siècles par des rois, des papes, les grandes familles aristocratiques mais aussi de simples citoyens. Et aujourd'hui encore. Une chapelle sous statut laïc comme spécifié dans le contrat de 1527, qui abrite aussi le sang et des reliques du saint-patron de Naples. Le contrat prévoyait aussi que la chapelle et le trésor devaient être administrés par une institution indépendante du pouvoir religieux : la Députation. Née en 1601, elle reste encore aujourd’hui gérée par des familles napolitaines.

Le miracle de San Gennaro

Né vers 270, San Gennaro est devenu évêque d'une ville proche de Naples en 302. On peut lire sur le site de l’exposition, qu’il va alors subir les persécutions de l’empereur Dioclétien contre les chrétiens. En 305, il est condamné à mort. Il aurait été jeté dans la fournaise, fouetté jusqu’au sang, attaché à des chevaux pour être écartelé puis emmené au cirque pour se faire dévorer par les fauves. Mais rien n’y fait, le saint n’a pas une égratignure.

Pour en finir, les autorités ordonnent sa décapitation. Le lendemain de sa mort, le 19 septembre 305, sa nourrice recueille son sang dans deux ampoules. Trois fois par an, encore aujourd’hui, ce sang conservé dans la chapelle se liquéfie : c’est le miracle de San Gennaro. Lors des célébrations du miracle, le 19 septembre, une procession parcourt la ville et la population attend avec ferveur que le sang contenu dans les ampoules passe de l’état solide à l’état liquide. Plus c’est rapide, plus l’année à venir sera bonne ; dans le cas contraire, l’année sera mauvaise, selon les croyances populaires.

Contrat passé entre les Napolitains et San Gennaro en 1527. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3 / MAUFFREY François-Xavier)

Trésor de Naples : le mystère San Gennaro - jusqu’au 1er octobre 2021 - Chancellerie de Loches, 8 rue du Château, 37600 Loches – tous les jours jusqu’à fin août, puis du mercredi au dimanche – Tarifs : plein 7€, réduit 5,50€, gratuit jusqu’à 18 ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers En régions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.