DVD 45 ans

Avec Tom Courtenay et Charlotte Rampling nominée comme meilleure actrice aux oscars 2016

(©)

 Jouez et gagnez des DVD du film 45 ans d’Andrew Haigh avec France Info !

 

SYNOPSIS

 

Kate et Geoff Mercer sont sur le point d’organiser une grande fête pour leur 45e anniversaire de mariage. Pendant ces préparatifs, Geoff reçoit une nouvelle : le corps de Katya, son premier grand amour, disparu 50 ans auparavant dans les glaces des Alpes, vient d’être retrouvé. Cette nouvelle va alors bouleverser le couple et modifier doucement le regard que Kate porte sur son mari ...

 

 

Entretien avec Andrew Haigh

 

La nouvelle de David Constantine, In Another Country, est magnifiquement claire et concise, mais pour l’adapter il a fallu la développer un peu. Mis à part l’ajout de la fête d’anniversaire de mariage, le plus grand changement a été l’âge des personnages, passé d’un peu plus de 80 ans à 70 ans. Dans le livre, l’histoire se passait dans les années 1990, ce qui signifiait que l’histoire en toile de fond se déroulait pendant la Seconde Guerre mondiale. Je voulais que l’histoire de Kate et Geoff soit très actuelle. Je ne voulais pas qu’il s’agisse des choix d’une génération plus âgée, disparue, mais de choix que nous sommes tous amenés à faire.

Il y avait quelque chose de déchirant dans cette relation chancelant devant son dernier obstacle. C’était comme si ce rappel du passé, ce corps conservé dans la glace, avait attendu son moment pour tout plonger dans le chaos, dans un chaos intérieur silencieux. Des fissures de la terre sortent tous ces doutes, toutes ces peurs, tous ces non-dits depuis des années, ces émotions réprimées et cachées. C’est comme si toute la relation de Kate et Geoff, jusqu’à ses fondements même, était soudain remise en question par une femme qui n’existe plus.

 

("45 ans" avec Charlotte Rampling et Tom Courtenay)

 

Je ne voulais pas que ce soit 50 ans. Mais ces fêtes d’anniversaire de mariage sont l’occasion pour les gens de montrer au monde ce qu’ils ont fait de leur vie, de leur couple, et donc cela paraissait logique qu’un couple puisse s’effriter sous cette pression.

 

Il me semble évident que ce qui nous est arrivé par le passé, ce qui est enfoui sous la surface, reste. Et je ne parle pas seulement des grands événements dramatiques de notre existence, je parle des détails banals qui font notre existence. Et souvent nous l’ignorons, nous essayons de vivre dans le présent, ce qui n’est pas facile ; le grenier se remplit de plus en plus et si nous ne faisons pas attention, les chevrons peuvent casser et laisser une sacrée pagaille dans la pièce en-dessous.

 

(©)

 

Il était très important pour moi que le film commence calmement et reste calme. Je suis intéressé par ces petits moments qui définissent une vie, une relation. Tout était déjà dans le scénario mais avec les acteurs nous avons travaillé à trouver les petits détails révélateurs d’une plus grande histoire - il ne s’agit pas d’un traumatisme pointant son nez mais de petites choses, des choix, des décisions, des sentiments et des émotions enfermés, de toutes ces choses qu’on ne peut pas exprimer. Toutes ces peurs et tous ces doutes qui vivent dans ces petites fissures, ces petites fentes. Je crois que parfois nous faisons tout pour ne pas mettre trop de pression sur ces failles - on espère que le sol ne s’ouvrira pas et ne nous engloutira pas.