VIDEO. La truffe, or blanc et diamant noir (2/5)

Le feuilleton de la semaine plonge dans le monde de la truffe.

FRANCE 2

Blanche en Italie, noire en France. Les deux variétés se disputent la préférence des gourmets. Si l'Italienne est plus chère, car elle est plus rare et sauvage, sa rivale française peut se cultiver dans les truffiers.

La truffe blanche ne pousse qu'à l'état sauvage. La truffe noire, elle, peut se cultiver. Didier Chabert et sa fille Audrey possèdent une ferme trufficole. Unique en Provence, cette ferme n'a pas fait l'unanimité des autres trufficulteurs de la région. Pour resserrer les liens, Didier Chabert ne manque aucune procession de la confrérie du diamant noir. Le 15 novembre dernier, à Richerenches, la procession a marqué l'ouverture du marché de la truffe noire.

Les truffes invendues finissent dans les assiettes

Un peu plus loin, en Italie, au marché international d'Alba, entre octobre et novembre, de riches amateurs achètent pour quelque 500 millions d'euros de truffes blanches. Les truffes qui ne trouvent pas preneur à la foire seront vendues à des restaurants, mais pour trois fois moins cher.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des truffes noires, à Sarlat (Périgord).
Des truffes noires, à Sarlat (Périgord). (PATRICK BERNARD / AFP)