La France remporte la Coupe du monde de la glace, l'Espagne a les boules

Les tricolores se sont imposés pour la quatrième fois, égalant le nombre de trophées de l'Italie. Ils ont devancé les Espagnols et les Australiens.

Mercredi 24 janvier 2018, la France a remporté la Coupe du monde de la glace.
Mercredi 24 janvier 2018, la France a remporté la Coupe du monde de la glace. (SOFIE DELAUW / CULTURA CREATIVE / AFP)

Cocorico ! Mercredi 24 janvier, la France a remporté la Coupe du monde de la glace organisée lors du grand salon italien du secteur, à Rimini. Elle arrive devant l'Espagne et l'Australie. Cette victoire conforte la domination de l'Italie et de la France, qui se sont toujours succédé au palmarès, lors des huit éditions de cette compétition organisée tous les deux ans. L'Italie ne participait à cette édition car elle avait remporté la dernière Coupe du monde. Une règle stipule que le vainqueur de la Coupe ne peut participer à l'édition suivante.

La glace au patrimoine mondial de l'Unesco ?

Représentés par des équipes de quatre maîtres-glaciers, douze pays participaient à la compétition : France, Espagne et Australie mais aussi Argentine, Brésil, Corée du Sud, Japon, Maroc, Pologne, Suisse, Urkraine et Etats-Unis. Pendant quatre jours, les visiteurs ont pu contempler leurs glaces décorées en bac ou en coupes, gâteaux glacés, snacks gelés, plats à base de glace...

Le ministre italien de la Culture, Dario Franceschini, a aussi lancé l'idée de faire entrer la glace artisanale au patrimoine immatériel de l'Unesco, l'organisation des Nations unies pour la culture. Une initiative qui intervient peu après le succès de la pizza napolitaine, en décembre.