L'hommage de Marc Veyrat à Christian Millau : "Il a révolutionné la cuisine française"

Le chef étoilé Marc Veyrat a rendu hommage, lundi sur franceinfo, à Christian Millau, cofondateur du guide gastronomique "Gault & Millau", décédé samedi.

Marc Veyrat (gauche) et Christian Millau (droite) le 2 juillet 2017 à la Maison des Bois, au Col de la Croix Fry.
Marc Veyrat (gauche) et Christian Millau (droite) le 2 juillet 2017 à la Maison des Bois, au Col de la Croix Fry. (GR?GORY YETCHMENIZA / MAXPPP)

Le critique gastronomique Christian Millau, cofondateur du célèbre guide Gault & Millau, est mort samedi 5 août à l'âge de 88 ans. Après une carrière de journaliste dans différents médias, Christian Millau avait lancé ce guide, avec son confrère Henri Gault, en 1969. "C'est quelqu'un qui a révolutionné la cuisine française dans les années 70 et 80. Il a amené beaucoup de modernisme", a réagi le chef étoilé Marc Veyrat, lundi sur franceinfo.

Il nous donnait des indications à suivre. Si on faisait bien notre métier, on était récompensés et si on le faisait mal, on était sanctionnésMarc Veyratà franceinfo

Christian Millau "nous indiquait où on devait aller. Je me souviens que je faisais deux plats avec des herbes. Il m'a dit : 'Marc, pour que vous réussissiez complètement, faites des plats de plantes, identifiez votre terroir. Amenez du modernisme et vous allez voir, ça va marcher'", se souvient Marc Veyrat, qui est le seul à avoir obtenu un 20/20 dans le guide Gault & Millau"Il voulait que l'on revienne vers de vrais produits. À l'époque, il faut bien reconnaître que lorsqu'on recevait Christian Millau dans notre cuisine, on tremblait", raconte le chef étoilé.  

"Dans les années 70-80, il avait créé 'Les cuisiniers du siècle', avec Paul Bocuse, Joël Robuchon, Michel Guérard, qui était un des instigateurs. Ils avaient créé une émulation au sein de la gastronomie absolument passionnante. Ils s'étaient mis d'accord pour dire aux cuisiniers de sortir de leur cuisine, d'aller voir leurs clients. C'était un message philosophique extraordinaire", explique le chef savoyard.

"À l'époque, il faut bien reconnaître que lorsqu'on recevait Christian Millau dans notre cuisine, on tremblait", Marc Veyrat
--'--
--'--