Barbecue : du plus simple au plus raffiné

Les Français raffolent du barbecue : c'est un réflexe dès l'arrivée des beaux jours pour 85% d'entre nous. L'engouement est tel que des restaurants et des chefs en ont fait leur spécialité.

France 2

Chaque semaine dès les beaux jours, on attend ce moment avec impatience chez les Gibert : le barbecue, c'est sacré. Au menu : pièces de boeuf marinées, saucisses aux cèpes, merguez. Pour la cuisson, pas de technique particulière : le barbecue, c'est d'abord un art de vivre. "Je trouve que c'est la seule cuisine où on peut improviser, où on fait comme on l'entend. En plus, c'est hyper convivial. Plus on fait de braises, plus on peut discuter avec les amis et boire l'apéritif", confie Romain Gibert.

Un équipement professionnel

En grand amateur de grillades en tous genres, Romain Gibert a décidé de se perfectionner en participant à un stage. Au menu ce jour-là : hamburger à la braise. Le chef Guillaume Fourcade de "L'Atelier du chef" de Puy-en-Velay (Haute-Loire) choisit soigneusement ses morceaux : de la basse-côte. Il veut aussi leur montrer qu'on ne grille pas que de la viande, mais aussi, en l'occurrence, des "oignons rouges de Haute-Loire, et de la salade de Haute-Loire". Ici, l'équipement est professionnel, avec des braises sans aucune flamme et une chaleur bien répartie, grâce au couvercle.

Le JT
Les autres sujets du JT
La bière brune permet de réduire la nocivité des aliments cuits au barbecue, affirment des chercheurs portugais.
La bière brune permet de réduire la nocivité des aliments cuits au barbecue, affirment des chercheurs portugais. (ALLEN DONIKOWSKI / FLICKR / GETTY IMAGES)