Joël Robuchon quitte son restaurant étoilé à Bordeaux

Au sein de La Grande Maison, "l'équilibre économique n'est pas au rendez-vous" et les pertes se chiffrent à près de deux millions d'euros.

Joël Robuchon, le 14 janvier 2016 à la mairie de Paris.
Joël Robuchon, le 14 janvier 2016 à la mairie de Paris. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Cauchemar en cuisine. Le chef le plus étoilé du Guide Michelin, Joël Robuchon, quitte le restaurant La Grande Maison à Bordeaux où il avait recu deux étoiles en 2016. L'information avait été donnée - au conditionnel - par le site spécialisé Atabula. Elle a été confirmée, vendredi 15 avril, par le mécène et propriétaire de l'établissement, Bernard Magrez.

Joël Robuchon, avait ouvert La Grande Maison en décembre 2014, à l'appel de Bernard Magrez, entrepreneur et propriétaire d'une quarantaine de domaines viticoles, dont le groupe pèse 600 millions d'euros. Les deux hommes affichaient l'ambition d'obtenir trois étoiles au Guide Michelin. 

Changement de formule et de tarifs

Mais, en dépit de l'obtention de deux étoiles dès la première année, "l'équilibre économique n'est pas au rendez-vous" et  les pertes se chiffrent à près de deux millions d'euros, a reconnu Bernard Magrez. "Nous restons bons amis", assure le mécène, qui assure que Joël Robuchon et lui choisiront "ensemble" le prochain chef et continueront à travailler "ensemble" dans le domaine du vin. 

A l'avenir, sur les 40 couverts de La Grande Maison, seuls une quinzaine relèveront de la haute gastronomie. Les 25 autres seront dédiés à une cuisine plus modeste avec des menus de 40 à 60 euros, a indiqué Bernard Magrez. Conclusion de cette aventure commune : "Il n'existe vraisemblablement pas à Bordeaux le potentiel financier et économique pour un restaurant haut de gamme, tel qu'un trois étoiles." Joël Robuchon, lui, s'est refusé à tout commentaire.