Gastronomie : la tarte Tatin, une erreur de cuisine qui fait la fierté d’un village

Publié Mis à jour
Gastronomie : la tarte Tatin, une erreur en cuisine qui fait la fierté d’un village
France 2
Article rédigé par
Y. Relat, J. Boulesteix, N. Bergot - France 2
France Télévisions

La "table du 13 Heures" permet de (re)découvrir quelques-unes des recettes les plus célèbres du patrimoine gastronomique français. Jeudi 30 décembre, focus sur la tarte Tatin, un dessert né des fruits du hasard.  

Une robe caramélisée, un parfum charmeur, des pommes qui fondent dans la bouche... La tarte Tatin est un classique parmi les classiques, dont nous ignorons souvent les origines. L’hôtel des demoiselles Tatin, à la lisière du village de Lamotte-Beuvron, en Sologne, est un lieu de pèlerinage pour les habitants de la commune, qui connaissent tous par cœur la légende de l’ancien fourneau conservé dans son jus, depuis plus d’un siècle.  

Cuite à l’envers, servie à l’endroit

Une erreur en cuisine, dont la fautive serait la cadette des deux anciennes propriétaires de l’hôtel, les sœurs Tatin. En 1897 ou 1898, Caroline Tatin enfourne à la va-vite une tarte aux pommes, dont elle vient d’oublier la pâte. Un peu plus tard, l’étourdie s’aperçoit qu’il manque un ingrédient, et pour se rattraper, étale in extremis une pâte au-dessus des pommes. Une tarte cuite à l’envers puis servie à l’endroit, qui fait aujourd’hui encore la renommée de l’établissement... et la fierté des habitants du village. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.