La créatrice Ulyana Sergeenko confectionne une garde-robe pour paper doll inspirée de sa collection été 2020

A l'heure du confinement, le Do It Yourself est un bon moyen d'évasion. Confectionner une poupée en papier avec toute sa garde-robe plaira aussi bien aux petites qu'aux grandes fashionistas

La créatrice Ulyana Sergeenko s\'inspire de sa collection été 2020 pour proposer d\'habiller des poupées en papier 
La créatrice Ulyana Sergeenko s'inspire de sa collection été 2020 pour proposer d'habiller des poupées en papier  (Ulyana Sergeenko)

La paper doll, c'est la poupée en papier classique ou cartonné qu'on habille et qu'on déshabille en accrochant, grâce à des rabats pliants, des vêtements également en papier à son corps. Elle a servi de jouet bon marché pour de nombreux enfants mais son usage s'est depuis perdu.

Pourtant si l'idée n'est pas nouvelle, elle se révèle aujourd'hui intéressante 
puisque la créatrice Ulyana Sergeenko lance, via un pdf à télécharger, une garde-robe pour poupée en papier qui s'inspire de sa collection printemps-été 2020. Pour les petits et les grands, de quoi occuper un peu de ce temps suspendu en période de confinement lié à la pandémie de coronavirus. 

Les paper doll fashion d'Ulyana Sergeenko

Ulyana Sergeenko, née au Kazakhstan (alors république de l’Union Soviétique) a grandi dans un pays où la mode n’est pas une affaire de commerce international mais de savoir-faire manuel. Le pays abrite des centaines d’ateliers qui perpétuent des techniques anciennes aux secrets jalousement gardés. Installée à Moscou, la créatrice a lancé sa marque en 2011 qui repose sur des savoir-faire techniques. Elle fait appel à des artisans d’art de la Russie mais aussi d’autres anciennes républiques soviétiques.

Collection printemps-été 2020 de Ulyana Sergeenko 
Collection printemps-été 2020 de Ulyana Sergeenko  (Ulyana Sergeenko)

Pour la garde-robe de sa paper doll, la créatrice puise dans sa collection printemps-été 2020 quelques silhouettes qui lui serviront de garde-robe. En suivant ce lien, vous pourrez imprimer la poupée en papier, les vêtements et les accessoires proposés...  Vous pouvez aussi poster sur Instagram vos looks en taguant #UStayinghome.

Voir cette publication sur Instagram

Do you remember those paper dolls from your childhood? Let us brighten your days up by bringing you back to those warm memories. Please find the most beautiful outfits from Ulyana Sergeenko new collection in our new game, free to play with. Go to IG stories today and follow the link to download the game ❤ ⠀ Перед Вами игра от Ulyana Sergeenko. Помните бумажных куколок из детства, которых всегда очень бережно хранили и любили переодевать? Мы надеемся, наша версия детской игры станет для Вас приятным воспоминанием и украсит сегодняшний день. Тем более, что теперь в Вашем распоряжении самые красивые образы из новой коллекции модного Дома. Активная ссылка сегодня в сториз ❤ ⠀ #ulyanasergeenko #ulyanadreams #ульянасергеенко #UStayinghome

Une publication partagée par Ulyana Sergeenko Couture (@ulyana_sergeenko_moscow) le

Les paper doll imaginaires d'Yves Saint Laurent 

Si les artistes ont peu transformé ces jouets en oeuvre d'art, un couturier Yves Saint Laurent y a eu recours entre 1953 et 1954. Il avait ainsi imaginé la maison de couture de ses rêves dont ses premières mannequins étaient des paper doll. Il découpait leurs silhouettes dans les magazines préférés de sa mère, Vogue, Jardin des Modes ou Paris Match, et créait une garde-robe en papier, réalisée à l’aide de gouache, d’encre ou d’aquarelle.

La paper doll Bettina et trois vêtements de sa garde-robe réalisés par Yves Saint-Laurent en 1953
La paper doll Bettina et trois vêtements de sa garde-robe réalisés par Yves Saint-Laurent en 1953 (Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent / All rights reserved)